Ville Saint-Gabriel en donne encore plus aux enfants

Nouvelle accréditation

Pierre Bellemare pierre.bellemare@tc.tc
Publié le 1 juin 2012

Déjà sensible aux préoccupations des enfants et des familles, Ville Saint-Gabriel franchit une autre étape. Elle détient l'accréditation de "Municipalité amie des enfants".

Sa volonté de mettre les besoins et préoccupations des enfants au coeur de son plan directeur de développement et de revitalisation a séduit le Carrefour Action municipale et famille (C.A.M.F.).

Gestes

«On a déjà une politique familiale et nous sommes en démarche de diversification. Cet autre volet famille cadre parfaitement dans notre volonté de faire avancer les choses», affirme le maire Gaétan Gravel. Il note qu'il y a une belle effervescence et une solide concertation du milieu.

Au cours des prochains mois, un conseil de ville formé par des enfants des écoles primaires et secondaire du milieu sera créé afin d'accentuer la participation citoyenne des enfants et pour connaître leur opinion sur les décisions municipales qui les concernent. On y traitera de dossiers ayant rapport à la jeunesse et au loisir. Des suggestions pourront être soumises aux élus municipaux.

En parallèle, comme le révèle le conseiller Christian Paquin-Coutu (responsable du dossier familles), la ville compte mettre en place un label "Bienvenue aux familles". Il identifiera les établissements équipés pour recevoir adéquatement les familles.

Ces deux gestes s'ajoutent à la politique familiale que Ville Saint-Gabriel possède et au Travailleur de rue embauché depuis quelques années afin de tisser des liens avec les jeunes et de travailler directement à lutter contre la toxicomanie, le décrochage scolaire et la violence familiale.

Le projet Zoné Réussite, qui rappelle aux parents qu'ils ne doivent pas "décrocher" des études de leurs enfants, va dans le même sens.

Ville Saint-Gabriel est la quatrième localité québécoise à être accréditée cette année. «Il faut garder en tête que chaque contribution qui appuie le rôle de la famille est importante et permet d'aller plus loin, tous ensemble», note Réjean Carle (vice-président du C.A.M.F. et maire de Sainte-Ursule).

Lancée en 2009 au Québec, à l'occasion du 20e anniversaire de la convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies, l'initiative "Municipalité amie des enfants" est un programme d'accréditation et de reconnaissance de l'Unicef, porté par le C.A.M.F. Il s'agit de faire des villes des lieux vivables pour tous, en particulier pour les enfants.