Sections

Les pompiers ouvrent leurs casernes dans de D'Autray

Semaine de la prévention des incendies


Publié le 5 octobre 2017

Les gens pourront explorer les camions et découvrir les équipements.

©gracieuseté

SÉCURITÉ. Voir les camions de près, découvrir les équipements des pompiers et discuter avec eux est ce qui est offert aux familles par les services de sécurité-incendie (S.S.-I.) de la MRC de D'Autray et de Saint-Gabriel-de-Brandon.

L'événement est inscrit pour le samedi 14 octobre. Le rendez-vous est fixé de 13 à 16 heures dans le premier cas et de 11 à 15 heures dans l'autre. Cible Famille Brandon collabore à l'activité de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Contexte

Des kiosques d'information seront installés sur place et des capsules vidéo de prévention seront diffusées dans les casernes du S.S.-I. de la MRC. De plus, on procédera au tirage d'un chandail des Canadiens (autographié par Carey Price). Pour y participer, les visiteurs devront remplir un questionnaire simple en lien avec la prévention des incendies.

À Saint-Gabriel-de-Brandon, on fera la démonstration d'un feu de cuisine et d'un sapin de Noël. Un repas aux hot-dogs, avec breuvage et dessert gratuits, est inscrit de midi à 13 heures. À ce même endroit, les gens pourront participer au parcours «Défi pompier». On laisse savoir qu'il y aura des prix de présence.

Dans les deux cas, le tout s'effectue dans le cadre de la Semaine nationale de la prévention des incendies qui se tient du 8 au 14 octobre. «La prévention, c'est bon» est la thématique sélectionnée par le ministère de la Sécurité publique.

Ce choix s'explique par le fait que le principal foyer d'incendie dans un bâtiment résidentiel est la cuisine.

Les statistiques démontrent que près du tiers des incendies de bâtiments résidentiels au Québec débutent dans la cuisine. Cela représente environ 1300 incendies par année. De ce nombre, près de la moitié sont dus à une distraction. Ce sont les appareils de cuisson (four, cuisinière et autres équipements de cuisson) qui sont les éléments déclencheurs.

Ajoutons que, à elle seule, l'utilisation inadéquate du matériau enflammé (combustible renversé accidentellement, huile de cuisson ou matières grasses) représente 325 incendies de cuisine par année au Québec.

Également, selon les rapports-incendie transmis par des pompiers, les cendres transvidées dans des poubelles ou de gros appareils électroménagers dont l'entretien a été négligé contribuent également à déclencher des incendies.

Sous un autre angle, afin de sensibiliser les jeunes d'âge scolaire à l'importance d'être bien préparés en cas d'incendie, le S.S.-I. de la MRC a débuté les visites de 18 écoles du territoire.

La présentation des huit comportements sécuritaires fait partie de la programmation. Des exercices d'évacuation dans les écoles et les centres de la petite enfance sont prévus. (P.B.)