Après la tempête, un regain pour la motoneige?


Publié le 15 mars 2017

La tempête pourrait être favorable à la motoneige, selon les secteurs.

©(Photo TC Media - archives)

NEIGE. Alors que la saison tirait à sa fin dans le nord de la région, la tempête des dernières heures pourrait bien offrir un regain de quelques semaines aux motoneigistes.

C'est du moins ce qu'ont affirmé des responsables de clubs de motoneige à l'Action. Le président de l'Association des coureurs des bois de Saint-Alphonse-Rodriguez, Jonathan Léonard, mentionne que les sentiers seront surfaçés et qu'ils seront praticables en fin de semaine (18-19 mars).

Selon la température, le sursis pourrait être de deux semaines. « Dès que la température chaude arrive, les sentiers se dégradent et sont moins sécuritaires, mais actuellement le fond est très solide. On va y aller selon la température. »

« S'il n'avait pas neigé, la saison tirait à sa fin », avoue cependant le président. Le club s'apprêtait à retirer ses pancartes.

Gilbert Lane, du Club de Moto-Neige Caravane de Rawdon, déclare aussi que la prolongation sera d'environ deux semaines, selon la température. « On n'avait pas eu de neige depuis deux semaines et il avait même plu, remarque-t-il, on n'avait pas surfaçé depuis, mais on va recommencer cet après-midi (15 mars). »

« Notre signalisation était encore là. Mais les clubs plus au sud avaient déjà retiré leur signalisation, alors ils ne rouvriront pas. Mais à partir de Joliette, Rawdon et au nord, il n'y aura pas de problème », conclut-il.

Sylvain Bouchard, du Club de motoneige Bon-Air de Saint-Lin-Laurentides, confirme que la signalisation a été retirée la semaine dernière et que ce serait trop compliqué de rouvrir. « Remettre les pancartes, c'est une semaine de travail. »

Selon lui, la situation serait la même du côté de L'Assomption et des Laurentides. « Les rivières n'étaient plus sécuritaires, on a fermé pour la sécurité des motoneigistes. »

Finalement, Stéphane Ducharme, du Club Auto-Neige de Joliette, mentionne que le club grattera les sentiers à partir de Joliette vers le nord, puisqu'au sud ils sont déjà fermés. Sans une nouvelle bordée, la saison était terminée. Toutefois, il ne voit pas la saison se prolonger au-delà de la fin de semaine des 18 et 19 mars: « Déjà qu'on donne un autre coup, c'est bon! »

Des impacts positifs pour les relais

Au resto-bar terrasse L'Entité de Saint-Côme, également relais pour les motoneigistes, on se réjouit de ce possible rallongement  de la saison. « Ce serait vraiment super, déclare Danielle Binette, ça avait vraiment coupé sec cette année. »

Cette dernière précise que les motoneigistes représentent une grande partie de la clientèle de l'endroit l'hiver. « Quand la saison finit, ça tombe mort. »

La propriétaire du Motel Saint-Côme, Diane Dumouchel, espère aussi que la dernière bordée prolongera la saison de motoneige, mais aussi de ski. Tandis que les motoneigistes constituent 10 % de ses clients l'hiver, au moins 80 % sont des skieurs ou des gens qui viennent à Saint-Côme pour les compétitions de ski. « Cette année, pour la motoneige, ça avait arrêté abruptement. Tant mieux si la saison se prolonge! »