Sections

Il y a 50 ans, le Général De Gaulle s’arrêtait à Berthierville


Publié le 10 juillet 2017

Les organisateurs de l’exposition commémorative de la visite du Général De Gaulle et leurs invités d’honneur, lors du lancement à la Chapelle des Cuthbert le 9 juillet.

©(Photo TC Media - Donald Brouillette)

COMMÉMORATION. Du 9 au 27 juillet, la Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière et la Corporation du patrimoine de Berthier vous invitent à revivre une page marquante de l’histoire du Québec, en visitant l’exposition commémorative du passage du Général de Gaulle à Berthierville le 24 juillet 1967.

Il y avait beaucoup de ferveur chez les organisateurs de l’exposition et leurs invités, lors du coup d’envoi de l’exposition à la Chapelle des Cuthbert le dimanche 9 juillet.

Guy Bouthillier, président du comité national de commémoration de la visite du Général De Gaulle, a prononcé un discours enflammé mettant en relief l’importance qu’a eue la visite du Général De Gaulle, dans le mouvement d’affirmation nationale du Québec.
(Photo TC Media - Donald Brouillette)

L’historienne Stéphanie Poirier et Guy Bouthillier, président du comité national de commémoration de la visite du Général De Gaulle, ont rappelé le contexte d’ébullition politique de l’époque au Québec et le rôle déterminant que la visite du président français a joué dans le mouvement d’affirmation nationale du Québec. Le lendemain du fameux « Vive le Québec libre! » lancé du balcon de l’hôtel de ville de Montréal par le Général De Gaulle, le Québec s’est retrouvé à la une de tous les grands médias internationaux, a-t-on rappelé.

Pourquoi tenir cette exposition à Berthierville? Il faut savoir que la municipalité est l’une des six où le Général De Gaulle s’est arrêté, dans son périple entre Québec et Montréal, périple où il avait dit ressentir la même atmosphère que lors de la libération de la France à la fin de la IIe Guerre mondiale! Le Général avait du panache et n’était jamais à court d’images fracassantes…

L’exposition témoigne de cette visite historique à l’aide panneaux d’information, de photos d’époque prises lors du passage à Berthierville des dignitaires, le tout complété par des affiches qui évoquent la vie à Berthierville dans les années 1960.

Il y aura une cérémonie commémorative le 24 juillet à 15 h, exactement 50 ans jour pour jour après la visite du Général, au parc Ste-Geneviève à Berthierville où s’était arrêté l’illustre visiteur.

Cet événement s’insère dans une commémoration nationale pilotée par le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), alors que divers dignitaires referont en autobus le même parcours entre Québec et Montréal, emprunté à l’époque par le Général De Gaulle. « Ce grand moment n’a jamais été souligné dans l’ensemble du Chemin du Roy auparavant », a rappelé Guy Bouthillier, auteur des panneaux d’information de l’exposition. « C’est pour que l’histoire continue que nous la célébrons », a-t-il conclu.