Sections

Des fleurs pour Ville Saint-Gabriel

Projet L'Expédition VIII


Publié le 14 juillet 2017

Gaétan Gravel (maire de Ville Saint-Gabriel) et Nicole Nepveu (tous deux au centre, à l'arrière) sont en compagnie de certains participants ainsi que de la formatrice et de l'intervenante au projet.

©gracieuseté

DE L'AVANT. Ville Saint-Gabriel continue de s'embellir grâce au travail de jeunes de la communauté. C'est le résultat des expériences professionnelles qu'ils vivent dans des entreprises de la MRC de D'Autray par le biais du programme L'Expédition du Carrefour jeunesse-emploi (C.J.-E.) de D'Autray-Joliette.

Depuis la mi-mai, ils s'impliquent dans la MRC en réalisant des travaux de nature horticole. D'une durée de 18 semaines, le projet comprend du travail sur le terrain, en groupe, avec une formatrice et du counseling individuel avec une intervenante.

Mobilisation

Sans diplôme et sans emploi, ces jeunes, âgés de 18 à 35 ans, ont décidé de se mobiliser afin de réintégrer le marché du travail ou d'effectuer un retour aux études.

«J'ai décidé de participer à L'Expédition parce que j'ai un intérêt particulier pour l'horticulture et je cherchais à avancer. C'est une très belle expérience où nous pouvons tous travailler sur nous-mêmes sans se faire juger, tout en acquérant des connaissances en horticulture et en agriculture», témoigne Jade, une des participantes.

Durant 12 semaines, le projet propose de mettre à contribution le groupe afin d'embellir Ville Saint-Gabriel.

À la suite de cette expérience, les jeunes continueront leur parcours avec un stage de six semaines en entreprise.

Les jeunes ayant cumulé un nombre suffisant d'heures de participation aux travaux horticoles recevront une attestation semi-spécialisée d'ouvrier horticole, décernée par le centre multiservice des Samares.

C'est le huitième volet de ce programme de préparation à l'emploi dans la MRC de D'Autray. Il offre aux participants la possibilité de découvrir différents moyens favorisant leur insertion socioprofessionnelle.

«L'Expédition démontre la réalité du monde du travail et permet aux participants de développer des attitudes et comportements favorisant l'obtention d'un emploi. En participant à différents travaux tels que l'aménagement paysager des parcs et l'arrangement de bacs à fleurs, les jeunes vivent des réussites et s'impliquent dans leur milieu», explique Nicole Nepveu, directrice générale du C.J.-E.

Ce projet permet aussi aux participants de développer de bonnes habitudes de travailleur, en plus d'apprendre davantage à connaître leurs forces.

Ce projet est rendu possible grâce à la participation du Centre local d'emploi de Berthierville, du Centre multiservice des Samares, de Ville Saint-Gabriel, du C.J.-E. ainsi que de nombreux partenaires et employeurs. (P.B.)