Sections

Inondations : la région sous surveillance


Publié le 6 mai 2017

INONDATIONS. Plusieurs municipalités de Lanaudière sont présentement sur le qui-vive en ce qui a trait aux veilles d’inondations qui touchent actuellement la région.

Plusieurs employés municipaux des différentes municipalités s’affairent présentement sur le terrain, afin de s’assurer que la situation est sous contrôle, particulièrement pour les municipalités riveraines du fleuve Saint-Laurent.

Dans la MRC de D’Autray, une rencontre entre les maires des différentes municipalités devait avoir lieu dans les prochaines heures pour faire l’état de la situation. Des actions préventives devraient être réalisées par la suite, pour éviter le pire en début de semaine.

Des élus du secteur croient que des débordements et des inondations pourraient avoir lieu dans les prochaines heures chez certains résidents. D’ailleurs, les pompiers des différentes municipalités ont commencé à faire la tournée des résidences riveraines, pour être prêts à intervenir en cas d’évacuation.

Le rang Berthelet à Sainte-Geneviève-de-Berthier est toujours barré, alors qu’il est coupé en deux par les eaux. L’Île aux Castors est également inondée, alors que les terres ont pratiquement toutes disparu sous l’eau.

Dans la MRC de L’Assomption, les terrains en bordure du fleuve sont également touchés par la hausse constante du niveau de l’eau. D’ailleurs, à Repentigny, une bonne partie de l’Île Lebel est inondée actuellement.

Dans un communiqué, la Ville de Repentigny confirme que ses différents services municipaux surveillent la situation de près et que les équipes sont prêtes à intervenir en cas de besoin. Une communication avec les citoyens riverains concernés sera effectuée si nécessaire.

Après avoir vécu plusieurs difficultés dans les dernières semaines, Rawdon profite d’un moment de répit, et ce, malgré la pluie. Selon le maire Bruno Guilbault, la rivière Ouareau a quelque peu débordé dans les dernières heures, mais sans trop de conséquences.

« Nos équipes sont toutefois prêtes à faire face à toute éventualité. Nous avons deux employés qui font des rondes de surveillance chaque jour pour s’assurer d’intervenir rapidement en cas de besoin », explique M. Guilbault.

Selon le site Web du ministère de la Sécurité publique, des inondations mineures sont observées pour les rivières Matawin (Saint-Michel-des-Saints) et Noire (Sainte-Émélie-de-l’Énergie). Le lac Maskinongé à Saint-Gabriel présente également un risque de débordement.