Des rêves d’avenir pour persévérer

Publié le 9 février 2017
CREVALE
Gracieuseté

Entre les mois de janvier et mars, bon nombre d’élèves et d’étudiants doivent faire des choix concernant leur avenir.

Qu’il s’agisse de choisir une option de cours plutôt qu’une autre ou de s’engager dans une voie plutôt que dans une autre (DEP, FTP, cégep, etc.), cette période est parfois parsemée d’incertitudes. À preuve, une enquête menée auprès des cégépiens lanaudois inscrits en première session révélait que 66,7 % d’entre eux étaient indécis ou inconfortables quant à leurs aspirations scolaires et professionnelles (Gaudreault et autres, 2011). Certaines études démontrent qu’un jeune ayant un projet de carrière s’engage davantage dans ses études et a plus de chances d’obtenir un premier diplôme ou une première qualification. Sachant cela, comment pouvons-nous aider ces jeunes?

L’une des clés : se connaître

Pour les jeunes, s’orienter alors qu’il existe des centaines de programmes d’études et de multiples choix de carrière et au moment où ils développent leur personnalité n’est pas chose facile. Si pour certains d’entre eux, le choix devient évident, sachez que pour la majorité, ce n’est pas le cas. C’est pourquoi il importe :

Tout au long de l’année :

·         De les encourager à participer à des activités parascolaires;

·         De souligner leurs qualités et leurs forces;

·         De les aider à avoir des projets;

·         De discuter avec eux de leurs passions;

·         De parler positivement de l’avenir;

À l’approche du temps de faire des choix :

·         De parcourir avec eux les sites Web des établissements scolaires de la région ou hors région;

·         D’explorer avec eux le site Web moimonavenir.com, un outil d’exploration qui leur propose de prendre une photo de leurs intelligences multiples pour découvrir des métiers qui font appel à ces intelligences et qui présentent des perspectives favorables dans les régions de Lanaudière et des Laurentides;

·         De réfléchir avec eux à un plan B au cas où, pour une raison ou une autre, ils ne pourraient s’orienter vers leur premier choix.

Ils apprendront ainsi à mieux se connaître, à faire des liens entre leurs intérêts, leurs forces et les programmes offerts et à rêver leur avenir avec confiance et enthousiasme. Collectivement, nous nous assurerons de participer au déploiement du plein potentiel de chaque jeune, et ce, dans le domaine de LEUR choix.

Source : Comité régional pour la valorisation de l’éducation

Saviez-vous que… 

… les principales raisons du peu d’engagement des élèves du cégep dans leurs études sont le sentiment de ne pas être à sa place et le manque de motivation? (Gaudreault et autres, 2011)

… plusieurs facteurs tels que le soutien au choix de carrière, la valorisation du plaisir d’apprendre et le renforcement du sentiment de compétence peuvent aider les cégépiens à mieux s’intégrer et s’engager dans leurs études? (Gaudreault et autres, 2011)