Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

18 Octobre 2017

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Michel Lafontaine veut demeurer maire de Saint-Norbert

Une équipe lutte avec lui

©gracieuseté

ÉLECTIONS. Devenu maire de Saint-Norbert suite à la démission de Guy Paradis, ce printemps, Michel Lafontaine souhaite conserver ce poste. Il se porte candidat entouré d'une équipe.

Lui et sa formation politique veulent redorer l'image de la municipalité. «Nous voulons plus de transparence et de respect envers nos concitoyens», expliquent-ils.

Vision

M. Lafontaine réside à Saint-Norbert depuis 40 ans. Il a toujours suivi la vie politique norbertoise. Il est à la retraite.

Au fil des années, il a acquis des connaissances en voirie, foresterie, gestion de personnel et comptabilité d'entreprise.

Il s'est impliqué auprès d'organismes locaux. Il a participé à l'organisation d'événements qui ont permis de récolter des fonds qui ont été remis à la municipalité pour différents projets. Il cite celui de l'église et celui des enfants de l'école.

Il se présente en compagnie de Michel Fafard, Jacques Boisvert, Hélène Houde, Cédric Tremblay, Lise L'Heureux et Patrick Pilon. Les deux derniers ont été élus sans opposition.

Cette formation politique propose une administration juste et équitable, à l'écoute des citoyens.

©gracieuseté

Au centre, Michel Lafontaine fait équipe avec Jacques Boisvert, Cédric Tremblay, Lise L'Heureux, Hélène Plourde, Michel Fafard et Patrick Pilon.

Rigueur dans l'administration et équité pour tous sont dans leur programme.

Il est question de poursuivre l'organisation d'événements afin de garder l'autonomie de l'église qui, suivant ce qui est affirmé, est le seul bâtiment de la municipalité générant des profits.

L'équipe Michel Lafontaine veut améliorer certains équipements désuets afin d'effectuer les opérations municipales et obtenir un meilleur rendement. On désire former des comités pour la gestion d'activités de loisir. On propose d'aider l'école par différents moyens financiers afin de réduire les coûts de plus en plus importants pour les parents.

Une consultation populaire sur la gestion des matières résiduelles (bac brun) est suggérée.

On entend travailler avec la Commission de protection du territoire agricole et la MRC pour le dézonage afin de pouvoir développer des terrains résidentiels afin d'attirer de nouvelles familles.

Et en plus d'autres aspects, on compte refaire l'asphalte sur une partie du rang Sainte-Anne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média