Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

02 octobre 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Joannie Rochette au Temple de la renommée

Panthéon des sports du Québec

Rochette Joannie

©archives, Jean Chevrette - L'Action d'Autray

Joannie Rochette.

SPORT. Médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, vice-championne du monde et six fois championne canadienne, la patineuse artistique Joannie Rochette est maintenant membre du Temple de la renommée du panthéon des sports du Québec.

Originaire d’Île Dupas, elle a été intronisée à Montréal, le mardi 25 septembre. Dix autres personnes, dont quatre à titre posthume, ont reçu le même honneur à cette occasion.

Survol

«Je suis toujours émerveillé par la richesse et la diversité de notre patrimoine sportif. Cette année, nous allons honorer des athlètes et bâtisseurs qui ont écrit, par leurs exploits et leurs réalisations, une autre page importante de l’histoire sportive du Québec», a signalé Jacques Baril, président du panthéon des sports du Québec.

Six athlètes et cinq bâtisseurs ont été honorés lors de ce qui était le 28e gala d’intronisation du Temple de la renommée du panthéon des sports du Québec.

Joannie Rochette, on s’en souvient, est montée sur la troisième marche du podium aux Jeux olympiques de Vancouver deux jours après le décès de sa mère.

Elle étudie actuellement en médecine à l’Université McGill.

Guylaine Dumont (volleyball et volleyball de plage), Guy Hemmings (curling), Andréanne Morin (aviron), Denis Savard (hockey), Jean-Guy Ouellet (volleyball et multisports) et Bernard Trottier (ski alpin et multisports) ont aussi été honorés.

Les deux derniers l’ont été comme bâtisseurs. Même chose pour Maurice Filion (hockey), Roger B. Mondor (handisport) et Red Storey (hockey) qui l’ont été à titre posthume.

Édouard Carpentier, athlète renommé en lutte professionnelle, a aussi été honoré à titre posthume.

Le gala du 25 septembre a aussi permis de rendre des hommages spéciaux à deux institutions qui sont symboles de fierté pour la collectivité et qui ont grandement contribué à l’enrichissement de notre patrimoine sportif : la Palestre nationale et le Club de la médaille d’or.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média