Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 novembre 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Solide coup de pouce pour trois entreprises lanaudoises

Deux de Berthierville, une de Joliette

annonce d'aide d'Ottawa à des entreprises

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

David Lametti (quatrième en partant de la gauche) est en compagnie de Suzanne Nantel et de Steve Harnois (président de Délices d’Antan), Stéphane Asselin (président d’Industries Mélymax) et Luc Saint-Hilaire (directeur général de Papiers C.C.T.).

AFFAIRES. Innovantes et dynamiques, Délices d’Antan et Papiers C.C.T. de Berthierville, de même que Industries Mélymax de Joliette, disposent de l’appui d’Ottawa pour poursuivre leurs démarches à succès. Des contributions remboursables totalisant 413 405$ leurs sont accordées par Développement économique Canada pour les régions du Québec.

«L’innovation se fait dans les régions, par les PME. C’est très important, comme gouvernement, qu’on vous appuie pour que vous puissiez franchir d’autres étapes», a mentionné David Lametti, en annonçant la bonne nouvelle, à Berthierville. Député de LaSalle-Émard-Verdun, il est secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Projets

«La vitalité économique repose sur l’innovation, par des gens d’affaires qui décident d’aborder le quotidien autrement, de revoir leurs façons de faire», a-t-il rappelé.

«C’est un volet de notre croissance qui est une priorité constante pour notre localité. C’est une source de motivation accrue et renforcée. Ça nous incite à prendre des décisions facilitantes pour l’avancement économique», a déclaré la mairesse de Berthierville, Suzanne Nantel.

Délices d’Antan a pu se doter d’une nouvelle usine et acquérir des équipements performants. L’entreprise bénéfice d’une contribution remboursable de 162 500$ sur un investissement de 955 000$.

Le projet vise à améliorer la productivité et à augmenter la capacité de production de l’entreprise.

Fondée en 2003, l’entreprise familiale fabrique des produits de boulangerie du terroir. C’est le cas des beignes aux patates. C’est un produit unique sans agent de conservation, qui ne contient pas d’œufs; ce qui en fait une bonne solution de rechange pour les gens qui sont allergiques.

Papiers C.C.T. pourra améliorer sa productivité grâce à l’achat d’un bobineur automatisé et d’une presse deux couleurs. Il s’agit d’automatiser une partie de la chaîne de production. Une contribution remboursable de 79 405$ lui est accordée pour un investissement de 158 810$.

Fondée en 1996, l’entreprise se spécialise dans la conversion et l’impression de membranes d’étanchéité isolantes pour le secteur de la construction (murs et toits) ainsi que dans la fabrication de produits d’emballage industriels.

Le projet d’Industries Mélymax vise à améliorer sa productivité et à augmenter sa capacité de production. Il consiste plus particulièrement à acquérir des équipements numériques permettant l’automatisation de certaines opérations, comme une découpeuse numérique. En plus, il s’agit de mettre à niveau son système ERP afin d’assurer une connectivité des machines et d’évoluer ainsi vers l’industrie 4.0.

La compagnie compte sur une contribution remboursable de 171 500$ pour un investissement de 365 000$.

Fondée en 1997, l’entreprise se spécialise dans la conception, la fabrication et la commercialisation de portes d’acier haut de gamme et sur mesure destinées au secteur résidentiel. Ses produits sont conçus avec des matériaux comportant de hauts standards de qualité.

En cinq ans, la compagnie a triplé son chiffre d’affaires. Le nombre de ses employés est passé de 15 à 40 au cours de la même période.

En entrevue, M. Lametti a mis en lumière que l’appui aux trois entreprises aura un effet de levier dans le cheminement de leurs projets.

Délices d'Antan début production

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

La production est débutée depuis le lundi 12 novembre dans la nouvelle usine de Délices d’Antan de Berthierville. David Lametti est en compagnie de Jimmy Mondor (co-propriétaire de Délices d’Antan) et Steve Harnois (président de Délices d’Antan).

Lametti David

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

David Lametti a annoncé la bonne nouvelle.

Chambre de Commerce Berthier-D'Autray

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Fondateur de Délices d’Antan, Robert Harnois est encadré de Steve Piché et Louis Sauvageau, respectivement président et directeur général de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Berthier-D’Autray.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média