Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 Novembre 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Fanny, Chloée, Arlaine et le féminisme à Saint-Gabriel

Activité du centre Avec des Elles

centre Avec des Elles

©archives - L'Action d'Autray

Trois femmes ont parlé de féminisme au centre Avec des Elles.

COMMUNAUTÉ. Le centre de femmes Avec des Elles de Saint-Gabriel a bouillonné d’une façon particulière, le mardi 23 octobre. On y a discuté de féminisme lors d’une rencontre de deux heures à laquelle une quarantaine de personnes ont pris part pour rencontrer Fanny Huneault, Chloée Larochelle et Ariane Blanc.

Mis sur pied par l’organisme gabriellois, l’événement s’inscrivait dans le cadre de la campagne «Donne-toi de l’air!» qui vise à mieux faire connaître le travail des centres de femmes du Québec. Intervenante communautaire au centre Avec des Elles, Stéphanie Vallée préside l’organisme provincial.

Impact

L’activité a rapidement abordé le féminisme.

Ce sont Fanny, Chloée et Arlaine qui ont abordé le sujet.

Non seulement elles sont féministes mais, de plus, elles ont fait des témoignages très touchants à propos de leurs conditions de vie qui se sont améliorées depuis qu’elles fréquentent leur centre de femmes.

«Je suis fière de ce que je suis devenue ces dernières années. Ma vie s’est améliorée, ma santé se porte mieux et c’est en partie grâce au centre de femmes», s’est exclamée Fanny Huneault. Elle est une participante active au centre Avec des Elles. Elle est aussi membre du conseil d’administration.

Prendre soin et s’entraider sont deux des quatre messages portés par la campagne «Donne-toi de l’air!» orchestrée par L’R des centres de femmes du Québec.

Pour bien illustrer ces messages, le centre Avec des Elles a décidé de diffuser de courtes capsules web qui donnent des indices visuels sur ce qu’est prendre soin de soi et s’entraider dans les centres de femmes.

Il est possible de voir ces capsules sur la page Facebook du centre.

L’organisme rappelle que les femmes fréquentent un centre de femmes pour prendre soin d’elles. Elles y trouvent de l’information, des références, des activités et des services gratuits qui les aident à améliorer leur santé mentale et physique.

Tout ça passe dans un réel milieu de vie. Donc, les femmes y rencontrent d’autres femmes et tissent des liens. Elles y développent ainsi un réseau d’entraide.

Aussi, levier d’implication citoyenne, les centres de femmes permettent le développement de projets qui répondent aux besoins des femmes et améliorent leurs conditions de vie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média