Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 Juin 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les entreprises de Lanaudière sont confiantes

Développement à l’international

Les entreprises de Lanaudière sont confiantes

AFFAIRES. Le jeudi 31 mai avait lieu l’assemblée générale annuelle de la Société de développement international de Lanaudière (SODIL) pour l’exercice financier se terminant le 31 mars 2018.

Devant une quarantaine de participants réunis au Vignoble Lano d’Or, le président, Marc-André Desjardins, en compagnie de Janaina Borges, directrice générale par intérim, ont fait part de leur grande satisfaction à l’endroit des résultats obtenus au cours de la dernière année.

L’année a notamment été marquée par une hausse du nombre de ressources dédiées à l’accompagnement des entreprises (de 2 à 4), de nouvelles permanences rotatives d’experts dans les MRC, 16 projets uniques et le renouvellement de l’entente de financement avec les bailleurs de fond, dont la hausse de 87 K$ sur les trois prochaines années de la part de Développement Économique Canada.

Selon le principe de l’alternance dans les termes des mandats de deux ans des administrateurs, cinq postes étaient en élection. Notons la réélection de Jocelyn de Grandpré (SADC de D’Autray), François Barrette (Strong MDI) et Sylvain Larose (TrioTech) ainsi que de Stéphanie Livernoche (Fromagerie Champêtre).

La candidature de Julie Pagé a été proposée afin de succéder au siège de Gilles-Mathieu Vincent (CDÉJ), candidature qui a été acclamée par l’assemblée. De plus, le président du conseil d’administration, Marc-André Desjardins, a annoncé qu’il se retirait, laissant son siège à un nouveau membre, Francis Dion, président de Xpertdoc.

La Société de développement international de Lanaudière a dévoilé en primeur les résultats d’une récente étude, en collaboration avec Desjardins Entreprises, menée auprès des entreprises de Lanaudière sur leurs défis et leurs besoins à l’international.

Le but de l’étude était de réaliser une mise à jour formelle des facteurs de réussite à l’international, des enjeux et des obstacles vécus ainsi que des projets en cours auprès des entreprises desservies pour leur offrir un meilleur soutien et guider les actions de la SODIL pour les prochaines années.

Ce sont 86 entreprises de la région qui ont été interrogées entre octobre 2017 et janvier 2018.

L’étude a permis de voir que les entreprises de Lanaudière sont confiantes dans leur capacité à se développer à l’international, mais aussi localement.

Être présent sur les marchés internationaux fait partie de l’ADN de beaucoup des entreprises. Celles-ci cherchent principalement à diversifier leur présence géographique, mais également sectorielle. Beaucoup d’exportateurs lanaudois cherchent à se développer au-delà de l’Amérique du Nord.

L’étude a également démontré la volonté des dirigeants lanaudois à prendre de l’expansion de manière structurée sur les marchés internationaux. En effet, les entreprises lanaudoises oeuvrant à l’international se préparent efficacement et selon des étapes précises dans le temps, que ce soit dans l’identification et qualification des marchés et des prospects, la connaissance des concurrents, etc.

En bref, cette enquête a permis d’effectuer un tour d’horizon de la situation des entreprises de Lanaudière positionnées à l’international et permettra à tous les intervenants économiques de la région de bien les accompagner dans leurs activités à l’exportation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média