Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 Juillet 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Intéressant développement au Spa Natur’Eau

Établissement de Mandeville

©Photo Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Dominic Lambert, Louise Chrétien, Claude Masse-Dufort et Michel Charpentier ont présenté le «Pod».

AFFAIRES. Prenant place dans un site enchanteur invitant à la détente et au ressourcement, le Spa Natur’Eau de Mandeville poursuit sa progression. Célébrant son dixième anniversaire, l’établissement investit et crée des emplois (5). Il offre maintenant des mini-maisons ainsi que des «Pod» pour accentuer les possibilités d’hébergement tout près de ses installations.

Du même coup, l’établissement dispose d’un nouvel aménagement à son bistro et d’un menu plus varié, de même que d’un permis d’alcool. Une nouvelle bâtisse pour l’administration a été construite. Les bonnes nouvelles ont été communiquées en conférence de presse, il y a quelques jours.

Développement

Directrice du Spa Natur’Eau, Louise Chrétien se dit très fière de la progression de l’établissement. C’était son projet de semi-retraite, un terme qui n’est plus approprié aujourd’hui avec le temps qu’elle y consacre. Elle note que l’établissement offre maintenant des forfaits corporatifs.

Elle souligne l’apport indispensable de tout le personnel (une vingtaine d’employés). «Ils ont donné au Spa une renommée enviable», insiste-t-elle.

L’établissement offre différents soins corporels, une expérience thermale, un sauna finlandais, un bain turc, une salle d’aromathérapie, un coin feu, un bistro-santé et de l’hébergement.

Deux chalets (classifiés quatre étoiles par le C.I.T.Q.) sont déjà disponibles.

«On veut les garder dans Lanaudière», note Claude Masse-Dufort au sujet des clients en regard des capacités supplémentaires d’hébergement. Elle est l’une des quatre copropriétaires, avec Louise Chrétien, Dominic Lambert et Michel Charpentier, du Spa Natur’eau et de Domaine Natur’Eau (volet hébergement).

Mme Masse-Dufort note que les mini-maisons sont une tendance à la mode. Le quatuor désire que ce soit un type d’hébergement «quatre étoiles».

Le projet d’hébergement sera créé en deux phases. La première, cet été, consiste en l’installation de deux habitations de type Ilo mini maison modèle «Billy» et d’une mini-habitation de type «Pod». La deuxième, à l’automne, sera identique.

Suivant ce qui a été précisé, les mini maisons sont conçues pour réduire l’empreinte écologique. Elles sont autonomes au point de vue énergétique.

«Il s’agit d’un hébergement spacieux, de qualité et confortable qui est inspiré de la cabane en forêt», précise-t-on. Ce concept propose le meilleur des deux mondes à l’amateur de plein air : la proximité avec la nature propre au camping et le côté douillet, sécurisant et pratique du chalet.

Il est prévu que l’un des deux «Pod» accueille les clients désireux d’amener leur chien durant leur séjour.

«Ce projet permettra donc d’attirer une clientèle plus éloignée qui désire une escapade et une expérience de détente de plus longue durée en grande nature», signale-t-on.

Ajoutons qu’un deuxième sentier pédestre-raquettes a été créé. Il offre cinq kilomètres et est relié à celui de deux kilomètres existant depuis l’hiver dernier. Diverses améliorations seront apportées au premier parcours.

Deux patinoires extérieures seront aménagées pour les deux premiers chalets. Elles seront situées sur les étangs à proximité.

©Photo Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Directrice du Spa Natur’Eau, Louise Chrétien (deuxième en partant de la gauche) est en compagnie de Dominic Lambert, Claude Masse-Dufort et Michel Charpentier.

©Photo Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Directeur général de Tourisme Lanaudière, Denis Brochu, et la mairesse Francine Bergeron ont échangé avec Louise Chrétien (au centre).

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par