Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 Août 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Une Gabrielloise d’origine dans «Les Belles-Sœurs»

Spectacle d'envergure

Jade Bruneau Les Belles-Soeurs

©gracieuseté Mélanie - L'Action d'Autray

Jade Bruneau joue le rôle de Desneiges Verrette. Elle est en compagnie de Sonia Vachon et Michelle Labonté.

CULTURE. Continuant de faire sa marque sur scène, Jade Bruneau se retrouve de ce temps-ci dans la peau de Desneiges Verrette dans le théâtre musical «Les Belles-Sœurs». Le spectacle se promène un peu partout au Québec. Un arrêt est prévu pour deux semaines, en octobre, à la Place des Arts.

Celle qui possède ses racines à Saint-Gabriel est très contente d’être de la distribution de la pièce de Michel Tremblay que René-Richard Cyr a fait muer vers le théâtre musical et qu’il met en scène. Elle transporte les chansons de Daniel Bélanger. Jade y joue notamment aux côtés de Kathleen Fortin, Sonia Vachon et Évelyne Gélinas.

Circonstances

«On est bien chanceuse quand on fait partie d’un tel spectacle», mentionne-t-elle. «C’est foncièrement québécois. C’est notre histoire à nous autres», affirme-t-elle au sujet de la pièce de Michel Tremblay.

Un concours de circonstances est à l’origine de sa participation dans «Les Belles-Sœurs». Elle prend la relève de Kathleen Fortin qui, elle, prend la relève de Maude Guérin dans le rôle-titre de Germaine Lauzon. Une sévère inflammation des cordes vocales fait que Mme Guérin n’a pu participer au spectacle.

Elle a reçu l’appel de René-Richard Cyr qui l’avait notamment vu dans le spectacle «Demain matin, Montréal m’attends!». Elle a accepté d’emblée sa proposition. «C’est le destin. Les étoiles s’alignent», maintient-elle.

Jade porte sur scène la vie de Desneiges Verrette. C’est la gênée du groupe. Elle n’a jamais été mariée. Elle tombe amoureuse du vendeur de brosses qui se présente chez elle.

Par ailleurs, Jade Bruneau a réalisé un court métrage (17 minutes) intitulé «Dolorès». On y raconte l’histoire d’une vieille dame qui à la même heure, chaque jour, se rend dans le même bar pour boire son scotch et raconter sa vie à la barmaid. Muriel Dutil joue le rôle-titre.

On y replonge le public dans les années ’50 et évoque le combat féministe de l’époque. Le scénario de Geneviève Beaudet s’appuie sur une histoire vraie.

Le film sera acheminé dans le plus grand nombre de festivals de court-métrage au Québec, au Canada, en Amérique du Nord et, si possible, sur le globe.

Sous un autre angle, Jade présente les grandes chansons françaises dans le spectacle «Le bistro de Paris» en compagnie d’Audrey Thériault (originaire de Lanoraie), Jason Battah et Simon Fréchette-Daoust. La prestation est d’environ deux heures. «Mashleys» est l’appellation que le quatuor s’est donnée.

«On aime ça chanter. C’est le fun», dit-elle.

Enfin, le Théâtre de l’œil ouvert vient de créer le spectacle POLO s’adressant principalement à la clientèle des 10-12 ans. Il est écrit par Louis-Charles Sylvestre (originaire de Berthierville) et est mis en scène par Jade. Simon Fréchette-Daoust, Gabrielle Fontaine, Alexandre Laguë et Geneviève Beaudet y participent.

Court-métrage Dolorès

©gracieuseté Clémence Sgarbi - L'Action d'Autray

Jade Bruneau est encadrée de Geneviève Beaudet et Muriel Dutil.

Les Mashleys

©gracieuseté Milène Bourdages - L'Action d'Autray

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média