Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

12 Septembre 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le choc des idées à Berthier

Débat électoral de la Chambre de Berthier-D'Autray

Débat électoral

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Michel Giroux a de nouveau été le modérateur du débat. À l’arrière, il est en compagnie d’André Villeneuve, Caroline Proulx et Louise Beaudry.

ACTUALITÉ. Louise Beaudry (Québec Solidaire), Caroline Proulx (Coalition Avenir Québec) et André Villeneuve (Parti Québécois) ont confronté leurs visions dans différents dossiers devant une centaine de personnes, mardi dernier (11 septembre), lors d’un débat organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray, à Berthier.

L’échange a été éclairant. Robert Magnan, porte-couleurs du Parti Libéral du Québec et lui aussi candidat dans le comté de Berthier, a décliné l’invitation de l’organisme de prendre part à l’événement.

Survol

Les candidats ont eu à répondre à des questions soumises par le public et pigées au hasard, ainsi qu’à celle de la station de télévision communautaire berthelaise CTRB. Dans un autre volet, ils ont pu interroger à deux reprises chacun de leurs adversaires.

Le dossier de la pénurie de main-d’oeuvre est apparu dans les échanges.

Mme Proulx s’est dit d’opinion que l’immigration apparaît comme l’orientation à se donner. Elle a assuré que la CAQ va s’empresser de reconnaitre les compétences des personnes tout en régionalisant l’immigration et en accélérant le processus.

Mme Beaudry a parlé de l’importance de l’achat local. «Il faut tabler sur l’achat local, encourager les PME. Il ne faut pas non plus perdre de vue les emplois de l’économie verte», a-t-elle signifié.

M. Villeneuve a évoqué l’importance de la concertation; rappelant la rencontre qu’il a tenue avec une quarantaine d’entrepreneurs de la région. «Il faut s’assurer qu’on puisse se parler et trouver des solutions», a-t-il signifié. Il a aussi mentionné l’importance que tous aient accès à l’Internet Haute Vitesse.

Questionné par Mme Proulx sur le taux de chômage quatre fois plus important chez les Néo-Québécois, M. Villeneuve a avancé comme solution d’axer sur l’adéquation entre le nombre de personnes immigrantes et le nombre d’emplois disponibles. Il a aussi parlé de diriger en région 25% des nouveaux arrivants.

«Un gouvernement du Parti Québécois va respecter la décision du BAPE. C’est une question de démocratie», a affirmé M. Villeneuve au sujet de ce qui suivra l’actuel projet-pilote de mine de graphite à Saint-Michel-des-Saints. Il était questionné par Mme Beaudry disant avoir entendu que la compagnie parlait, peut-être, de se soustraite au BAPE.

«On est contre la fracturation du gaz de schiste. On est fermement contre dans le littoral du Saint-Laurent», a répondu Mme Proulx à M. Villeneuve voulant connaitre sa position et celle de son parti sur ce dossier ainsi que sur celui de l’exploration des hydrocarbures. «On est favorable d’explorer les hydrocarbures mais pas dans n’importe quel contexte et à n’importe quelles conditions. L’acceptabilité sociale sera requise», a-t-elle dit en regard du dernier aspect.

La route 131 (sécurité pour les automobilistes), les services de santé (retour de services enlevés au CLSC Brandon) et la construction des deux ponts fermés à Berthierville sont respectivement les priorités de Mmes Proulx, Beaudry et de M. Villeneuve pour la MRC de D’Autray. Il s’agissait de la question de CTRB.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média