Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 janvier 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Un peu plus cher à Saint-Cuthbert

Budget de 3 777 666$

Vadnais Bruno

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Bruno Vadnais.

MUNICIPAL. La facture des contribuables augmente à Saint-Cuthbert. La taxe foncière générale est haussée de 0,02$, passant de 0,65$ à 0,67$. Tous les autres taxes foncières et tarifs, ou presque, demeurent au même niveau.

En fait, seul le coût exigé pour la vidange des fosses septiques passe de 20$ du mesurage et de 150$ par vidange à un prix de 65$ par porte. Le budget a été adopté à l’unanimité lors de la séance extraordinaire du 17 décembre.

Survol

Saint-Cuthbert possède maintenant un budget de 3 777 666$. Il est inférieur de 554 729$ à celui de l’an dernier (4 332 395$).

On anticipe obtenir 2 710 105$ en revenus de taxes et tarifs (2 614 319$ l’an dernier). Il s’agit de près de 72% de toutes ses entrées d’argent.

La municipalité du maire Bruno Vadnais prévoit aussi compter sur 926 600$ en revenus de transferts. C’est 334 468$ de moins que l’an dernier.

Une somme de 120 525$ proviendra des autres revenus de sources locales. Les compensations tenant lieu de taxes rapporteront 10 436$ tandis que la municipalité envisage d’obtenir 10 000$ pour les autres services rendus.

Il faut noter que Saint-Cuthbert n’approprie aucun montant de son surplus accumulé. L’an dernier, elle y a puisé 337 400$.

C’est un choix des élus qui, devant des revenus de transferts moindres, évaluent que le surplus accumulé n’est pas assez élevé pour une saine gestion. «On veut le renflouer», explique le maire Bruno Vadnais. Il précise qu’un sou de taxe foncière équivaut à des revenus de 30 000$.

On prévoit aussi en regard des investissements projetés cette année et envisagés pour les prochaines années.

Il évalue que le taux de taxe foncière ne connaîtra pas d’augmentation pour les trois prochaines années.

En contrepartie, le budget comprend principalement des dépenses d’investissement de 2 097 197$ (960 384$ en 2018).

Les autres déboursés se ressemblent.

Le transport routier vient au deuxième rang (679 558$). Arrivent ensuite le remboursement en capital (645 952$) et l’administration générale (637 669$).

Deux autres déboursés sont supérieurs à 400 000$. Ce sont ceux de l’hygiène du milieu (503 117$, une diminution d’environ 60 000$ sur 2018) et de la sécurité publique (433 536$).

Les frais de financement (196 811$), les loisirs et la culture (186 859$), l’aménagement et l’urbanisme (95 784$) et la santé et le bien-être (2984$) sont les autres déboursés.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média