Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 janvier 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le compte de taxes augmente légèrement à Lanoraie

Budget de 6 127 900$

Jean Gérard

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Gérard Jean.

MUNICIPAL. Lanoraie opte pour une hausse légère de la facture de ses contribuables, cette année. La taxe foncière de base, principalement, passe de 0,612$ à 0,626$. Elle rassemble des taxes de 0,433$ (générale), 0,116$ (Sûreté du Québec) et 0,077$ (sécurité-incendie).

Pour ce qui est des tarifs, le mesurage et la vidange des fosses septiques est fixé à 64$ (60$ en 2018). Le coût pour la collecte des matières résiduelles, par contre, diminue de 15$ (165$ au lieu de 180$) tandis qu’il n’y a pas de changement pour l’entretien de l’assainissement des eaux et des égouts (90$).

Survol

La municipalité du maire Gérard Jean en arrive à ce résultat en puisant 1 015 880$ dans son surplus accumulé affecté. L’an passé, une somme de 558 400$ a été utilisée.

Cela correspond à des budgets qui n’ont pas été utilisés l’an dernier et qu’on reporte cette année. En outre, des travaux restent à effectuer suite au projet réalisé sur la rue Notre-Dame. Il est aussi question de la mise à niveau d’un terrain de soccer.

Adopté lors de la séance extraordinaire du 17 décembre, le budget totalise 4 913 300$. Il est similaire à celui de l’an dernier.

Lanoraie prévoit récolter 4 502 800$ par le biais des différentes taxes foncières et tarifs.

Les autres revenus de sources locales doivent totaliser 363 900$ tandis que 175 000$ sont inscrits en subventions gouvernementales. Un montant de 69 200$ est prévu pour les paiements tenant lieu de taxes.

Du côté des dépenses, deux postes dépassent la barrière de 1 million $. Ce sont la sécurité publique (1 097 700$) et l’administration générale (1 019 600$).

Vient ensuite le déboursé pour l’hygiène du milieu (873 400$). L’an passé, un total de 798 100$ lui était consacré.

On retrouve ensuite le transport (820 600$) et les loisirs et la culture (690 600$). Dans ce dernier cas, c’est un peu plus de 100 000$ que l’an dernier. Cela s’explique par la création d’un camp de jour (20 000$) et des travaux d’amélioration à des parcs et des bâtisses.

Une somme de 354 400$ est prévu pour l’aménagement, l’urbanisme et le développement.

Les autres dépenses sont celles de la sécurité civile (33 100$), des frais de financement (19 700$) et de la santé et bien-être (4200$).

Pour ce qui est du programme triennal d’immobilisations, une somme de 973 800$ est inscrite pour 2019. Une portion de 495 000$ est prévue pour la réfection de la rue Notre-Dame. Des montants de 230 000$ et 155 000$ sont inscrits respectivement pour 2020 et 2021.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média