Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 février 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

La CS des Samares fait un pas en avant pour l’école de Lanoraie

Révision des critères pour l’ajout d’espace

Higgins Éric

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Éric Higgins est intervenu lors de la période de questions.

ÉDUCATION. Vue comme une adversaire au cours des dernières semaines, la commission scolaire Des Samares devient une alliée dans le dossier du convoité agrandissement de l’école primaire de Lanoraie. Elle demande au ministère de l’Éducation de réviser les critères pour la mesure d’ajout d’espace prévu au plan québécois des infrastructures.

C’est une décision unanime. Du même coup, elle demande au conseil d’établissement de l’école et à la municipalité (notamment prévisions de croissance démographique) de lui fournir les munitions pour défendre sa démarche. Elle désire aussi que l’appui de la MRC de D’Autray soit obtenu.

Encadrement

Le fait qu’il y ait des locaux disponibles dans une autre école dans un rayon de 20 kilomètres, dans un secteur comprenant une augmentation de clientèle sur un horizon de cinq ans, est un aspect visé par la démarche. De plus, les critères ne permettent pas l’agrandissement d’une école à moins d’un besoin minimal de quatre locaux.

Dans un tel cas, des élèves doivent être déplacés de la façon mentionnée.

On souhaite que les critères soient révisés.

L’école lanoroise est au maximum de sa capacité. Au total, 393 élèves répartis en 19 groupes la fréquentent. Tous les locaux sont utilisés par un groupe d’élèves. Il n’y a plus de locaux dédiés à l’informatique et à la bibliothèque. Les cours de musique se donnent dans la grande salle.  

Des parents d’élèves lanorois veulent éviter que leurs enfants aillent étudier dans une autre école l’an prochain. On pense, notamment, à celles et ceux qui connaitront bientôt le choc de l’entrée au secondaire.

Ils demandent à ce que la commission scolaire fasse la demande de fonds nécessaires pour l’agrandissement de l’école et pour les solutions temporaires pour éviter tout transfert.

Cette étape franchie, ils comptaient faire les pressions nécessaires auprès des autorités politiques afin d’obtenir une réponse positive malgré les règles budgétaires.

De son côté, la CS, lors du conseil des commissaires du lundi 28 janvier, en présence d’une dizaine de parents lanorois, a plutôt choisi de demander au ministère de réviser ses critères. Président de la CS, Michel Forget a expliqué qu’elle y va dans une démarche d’équité. C’est-à-dire pour la totalité de son territoire et non uniquement pour le dossier de Lanoraie.

«Nous autres, on va y aller pour nos écoles», a-t-il précisé à Kathy Champagne, l’une des Lanoroises qui est intervenue lors de la période questions précédent la discussion sur le sujet.

«Ce n’est pas le pas final qu’on attendait», a noté Éric Higgins, leader du groupe de parents souhaitant obtenir rapidement le feu vert pour l’agrandissement de l’école La Source D’Autray. «Ils ont fait un petit pas», a-t-il mentionné, notant que ce n’est pas suffisant, à moyen terme, pour empêcher le transfert de certains élèves.

maire et président CS

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Avant le début de la rencontre du conseil des commissaires, Michel Forget (à droite) a pris quelques minutes pour échanger avec le maire de Lanoraie, Gérard Jean, qui accompagnait le groupe de parents à la rencontre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média