Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 mars 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Champagne invite les gens d’affaires à être audacieux

Des opportunités à saisir

Steve Piché-François-Philippe Champagnr

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Président de la Chambre de Berthier-D’Autray, Steve Piché (à gauche) a accueilli le ministre François-Philippe Champagne.

AFFAIRES. Un marché de 1,5 milliard de consommateurs est disponible pour les gens d’affaires du Québec et du reste du Canada. Aux yeux de François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, ils sont dans cette enviable position avec les signatures de l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA) ainsi que des accords de libre-échange avec l’Europe et l’Asie.

Devant la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray (6 mars), il a mis en lumière que le Canada est le seul pays du G-7 à disposer d’un accord de libre-échange avec chacun des pays qui forment cette entité.

Impact

«On a sécurisé à long terme les relations commerciales avec les États-Unis», a-t-il mentionné au sujet de l’ALENA; rappelant que 70% du commerce s’effectue avec les Américains.

En regard de l’accord avec l’Europe, il a précisé que le Canada est le seul pays qui a accès au marché européen sans y être physiquement. «Les exportations de fruits de mer en Europe ont explosé», a-t-il maintenu, soulignant que la signature de l’entente a fait disparaitre des tarifs douaniers oscillant entre 18% et 25%.

«Les ventes d’Olymel en Asie sont en train d’exploser», a-t-il enchainé au sujet de l’accès maintenant facilité avec cette partie du monde par la signature d’un autre accord.

Avant sa conférence, il a eu l’occasion de visiter l’usine de Berthierville de cette entreprise et d’y rencontrer les travailleurs en compagnie de la mairesse Suzanne Nantel. On y retrouve 480 employés de 17 nationalités. Il a qualifié cette industrie de fleuron. Olymel exporte dans 65 pays.

«Il y a rarement eu un meilleur moment pour investir», a-t-il déclaré.

Plus tard, M. Champagne a parlé de la somme de 2 milliards $ disponible pour le Grand Virage Vert (infrastructures vertes) qui doit être pris. Il a évoqué le dossier des inondations de l’an dernier. «De l’argent est disponible pour prévenir certaines catastrophes, pour minimiser l’impact des changements climatiques. On sera au rendez-vous», a-t-il dit.

L’utilisation des sommes accordées pour la TECQ (taxe sur l’essence et de la contribution du Québec) a été évoquée lors de la période de questions. Le maire de Saint-Thomas, Marc Corriveau, a insisté sur l’importance que les municipalités puissent aussi utiliser ces montants pour les bâtisses municipales auxquelles les citoyens n’ont pas accès (par exemple, un garage pour la voirie). Ce qui n’est pas possible actuellement.

«De bonnes nouvelles s’en viennent sur ça. C’est une question de jours ou de semaines», a répondu M. Champagne; faisant état de ses récentes discussions avec la Fédération québécoise des municipalités, la Fédération canadienne des municipalités et la ministre québécoise des Affaires municipales, Andrée Laforest.

Le Défi Entreprises (tournoi de hockey entre les entreprises) est la prochaine activité de la Chambre de Berthier-D’Autray. Il est inscrit du 14 au 17 mars à l’aréna Joannie Rochette de Berthierville.

Suivra, le mercredi 17 avril, le souper Expert Entrepreneur. Il est déjà possible de réserver des billets pour ce populaire événement pour lequel le nombre de places est limité.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média