Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 mars 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Lavaltrie réclame un geste sans délai de l’Assemblée Nationale

Respect des engagements climatiques

Tremblay Pascal

©archives - L'Action d'Autray

Le conseiller Pascal Tremblay a pris la peine de lire en entier le texte de la résolution.

MUNICIPAL. Il y a urgence. Lavaltrie réclame que le gouvernement du Québec et les partis de l’Opposition à l’Assemblée nationale procèdent, dès maintenant, à l’adoption d’un projet de loi visant à assurer le respect des engagements climatiques du Québec.

La prise de position de la ville est calquée sur ce que propose aux autorités le comédien et militant écologiste Dominic Champagne pour éviter la crise climatique. Plus précisément, le projet de loi est soumis par le groupe non partisan «Le pacte pour la transition écologique».

Éléments

Le conseiller Pascal Tremblay est celui qui a proposé la prise de position à ses collègues. Il a obtenu un assentiment unanime.

Disant juger le texte de la résolution à ce point important, il a pris la peine de le lire en entier lors de la séance ordinaire du 4 mars.

On y note que selon les rapports scientifiques les plus récents, dont celui du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (G.E.I.E.C.), les concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère sont toujours en hausse et le réchauffement climatique s’accélère.

Il est précisé que cela constitue ainsi une menace majeure et immédiate pour nos vies et celles de nos descendants ainsi que pour les autres espèces vivantes, animales et végétales.

On continue en signifiant que, comme individu et comme société, il faut donc nous engager dans des transformations rapides et sans précédent si on veut limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius, seuil au-delà duquel s’accroit le risque de changements profonds, voire irréversibles, selon le G.E.I.E.C.

Du même coup, on réitère l’engagement pris par le gouvernement du Québec de respecter les cibles de réduction des émissions de GES qu’il s’est lui-même fixé en 2009 et 2015 (Kyoto, Accord de Paris).

On demande au gouvernement actuel de tout mettre en œuvre pour atteindre ces cibles, voire même des cibles plus ambitieuses, si l’évolution des connaissances scientifiques le commande.

«Cette proposition a déjà été faite par Dominic Champagne pour mettre de la pression sur le gouvernement parce que le gouvernement Legault l’a déjà balayé du revers de la main», a résumé M. Tremblay.

Lavaltrie est la seule, ou l’une des rares municipalités de la province, à avoir pris position de la sorte.

Commentaires

20 mars 2019

Émilien Arseneault

N'a t-on pas à l'assemblé nationale une député ministre qui peut vous représenter avec poids. Lavaltrie a majoritairement voté pour elle, la moindre des chose est qu'elle doit retourner l'assenceur.

20 mars 2019

Chantal Latour

Bravo pour l'initiative de Pascal et aux membres du Conseil municipal, pour avoir embarqué dans cette démarche des plus importante pour l'avenir de la vie sur Terre. Merci!

20 mars 2019

Mélanie Hamel

Bravo Monsieur Tremblay, une première au municipal qui vient endosser la voix du peuple qui veut des mesures simples mais efficaces. Il suffirait de tenir parole sur de simples actions peu coûteuses qui changerait tout. Merci d’avoir parlé et d’adopter

20 mars 2019

Suzanne Fortin

Bravo à Pascal et à tous les membres du conseil municipal pour leur détermination face à l'urgence climatique! Merci !

21 mars 2019

Claudine Mathieu

Notre grand vaisseau spatial, la terre, à grand besoin d'appuis comme le votre pour renverser le réchauffement climatique. Merci !

21 mars 2019

Paule Hétu

Bravo Pascal... Tu es génial toi et ton équipe pour prendre soin de notre planète. Si tous et chacun pensent et agissent ainsi, on va améliorer la vie présente et future sur notre terre.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média