Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 avril 2019

Le partage de la route, une affaire de prudence et de vigilance

UPA Lanaudière

©(Photo gracieuseté)

SÉCURITÉ. Avec l’arrivée de la belle saison, les véhicules agricoles sont plus nombreux sur les routes rurales et les activités reprennent dans les champs.

Pour une cohabitation harmonieuse de la route, automobilistes et agriculteurs doivent se rappeler les règles à suivre et les précautions à prendre afin de partager la route en évitant les accidents dramatiques.

Les agriculteurs de la région étaient conviés, le 17 avril, à Saint-Élisabeth, à une séance d’information en présence de représentants de Contrôle routier Québec. Cette rencontre a permis de faire un rappel des règles de sécurité routière et de souligner les infractions les plus courantes impliquant un véhicule agricole.

Un appel à la prudence est lancé à tous les usagers de la route, producteurs agricoles, automobilistes et cyclistes, afin qu’ils respectent le Code de la sécurité routière et qu’ils adoptent leur comportement alors que les travaux au champ s’intensifient.

Les automobilistes et les cyclistes sont par ailleurs priés de redoubler de prudence. Contrôle routier Québec et la SAAQ rappellent l’importance de ralentir, à l’approche des fermes et des champs. Un animal, un véhicule ou de la machinerie peut surgir sur la route.

La vigilance et la patience sont également de mise, en présence d’un véhicule agricole. Il faut se rappeler que ces véhicules :

  • Circulent généralement plus lentement;
  • Sont souvent très larges, occupent parfois un peu plus que la largeur de la voie de circulation et peuvent nuire à la visibilité des autres usagers;
  • Sont souvent dépourvus de feux de changement de direction, tout comme leurs équipements;
  • Sont généralement équipés d’un panneau avertisseur fluorescent de circulation lente – triangle orangé avec une bordure rouge;
  • N’ont pas le droit de circuler sur les accotements.

En tenant compte de ces particularités, on comprend que les manœuvres de dépassement sont plus difficiles à effectuer. Pour dépasser en toute sécurité, il faut s’assurer que la voie est libre sur une distance suffisante avant d’amorcer la manœuvre. Conserver une distance sécuritaire avec le véhicule agricole avant et après le dépassement est également un bon comportement à adopter.

De façon générale, la décision de franchir une ligne continue pour dépasser un véhicule agricole devrait être prise seulement si la sécurité du conducteur ou du cycliste qui dépasse et si celle des autres usagers de la route ne sont pas compromises. Une attention particulière doit alors être portée aux différentes entrées, puisque les véhicules agricoles pourraient vouloir y effectuer un virage à gauche.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média