Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 mai 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

La situation s’améliore dans De D’Autray

Impact de la crue printanière des eaux

voiture-autobus

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Munie de bancs, une voiture tirée par un tracteur permettait aux résidents du rang du Fleuve et des environs de franchir la portion inondée de la Montée Saint-Laurent à Saint-Barthélemy. Il s’agissait d’un service offert gratuitement par la municipalité. La chose a pris fin mardi dernier, l’eau s’étant retirée de la route.

INONDATIONS. Objet de vives inquiétudes au cours de la dernière quinzaine, la crue printanière se révèle moins menaçante depuis quelques jours dans la MRC de D’Autray. Le niveau de l’eau diminue lentement, bien qu’on n’en soit pas encore à un retour à la normale.

Les résidences inondées ou isolées sont moins nombreuses à Île Dupas, Mandeville, Saint-Barthélemy, Sainte-Geneviève-de-Berthier Berthierville et Saint-Ignace-de-Loyola. Les neuf autres municipalités de la MRC ne sont pas touchées.

Fonctionnement

«Ça va bien. Le niveau de l’eau diminue», a mentionné Yvon Poirier en descendant de son canot, mardi dernier. C’est un résident de la rue Des Chalets à Île Dupas. Il habite toujours chez lui malgré que la voie d’accès y menant soit recouverte de quelques pieds d’eau.

Publicité

Défiler pour continuer

Il est propriétaire de la maison depuis 2004. C’est une situation que lui et ses voisins vivent année après année.

Il a appris à composer avec les éléments. Les fenêtres du sous-sol sont barricadées.

Il s’est notamment équipé de pompes adéquates (il y en a quatre dans le sous-sol de la résidence) qui rejettent à l’extérieur l’eau qui, provenant de la nappe phréatique, s’accumule dans trois puits de rétention. Les portes (maintenant en acier) de la maison sont scellées hermétiquement grâce à des panneaux qui s’emboîtent et qui se solidifient horizontalement et verticalement.

Par ailleurs, M. Poirier possède maintenant un petit véhicule amphibie Argo, auquel il peut fixer un moteur à l’arrière. Comme pour une chaloupe, en fait.

La maison de Alain Dufresne n’est pas inondée dans le rang Du Fleuve à Saint-Barthélemy. Il y habite depuis 26 ans. Il explique que la résidence a été construite en prévision d’une crue de récurrence 100 ans. Elle est par contre entourée d’eau. Il juge que l’inondation de cette année est moins forte qu’en 2017.

Sous un autre angle, le centre d’hébergement installé dans l’église d’Île Dupas n’a heureusement pas été utilisé. Il a été démantelé mardi dernier.

Du côté des routes, s’étant effectué un temps en alternance, l’eau ayant envahi la chaussée, la circulation sur la route 138, à proximité de l’intersection avec le rang Berthelet à Sainte-Geneviève-de-Berthier, a repris son cours normal. D’autres routes demeurent fermées dans la MRC de D’Autray. Il est recommandé de consulter le portail Internet de la MRC de D’Autray (www.mrcautray.qc.ca) où une liste est mise à jour quotidiennement.

Poirier Yvon les pieds dans l'eau

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Yvon Poirier utilise une chaloupe pour se rendre ou quitter sa résidence qu’il habite toujours malgré la crue des eaux.

Alain Dufresne les pieds dans l'eau

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Muni de l’équipement requis, Alain Dufresne doit marcher dans le rang Du Fleuve pour avoir accès ou quitter sa résidence.

rang Du Fleuve

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Une portion du Rang Du Fleuve demeure inondée.

résidence dans l'eau

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Les résidences de la rue Des Chalets sont entourées d’eau.

bateau de la SQ

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

La Sûreté du Québec patrouille le Chenal du Nord et le lac Saint-Pierre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média