Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 mai 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le RGAL veut demeurer un catalyseur

Orientations pour 2019

AGA RGAL

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Vanessa Leblanc est encadrée du maire de Lavaltrie, Christian Goulet, et de Carol Tremblay.

AFFAIRES. Impliqué dans différents projets de développement économique tout en étant un élément dynamisant pour ses membres, le Regroupement des gens d’affaires de Lavaltrie (RGAL) entend poursuivre dans la même foulée au cours du mandat qui s’amorce.

Président de l’organisme, Carol Tremblay en a fait part lors de la récente assemblée générale annuelle du RGAL. Des dizaines de personnes y ont participé au TechnoCentre de Lavaltrie.

De l’action

«Déjà quatre ans depuis mon premier mandat à titre de président du Regroupement des gens d’affaires de Lavaltrie. Au fil des ans, les prises de position du RGAL sur la place publique ont permis de faire avancer certains des projets qui façonnent la ville que nous connaissons aujourd’hui. Plusieurs comités ont été formés afin de pouvoir faire évoluer le développement économique dans notre localité», précise M. Tremblay dans le rapport annuel de l’organisme.

Il signale être très reconnaissant envers tous les acteurs économiques qui ont appuyé et soutenu les projets du RGAL.

«J’ai à cœur la réussite et la pérennité des entreprises d’ici. Lavaltrie est une ville dynamique, diversifiée et grandissante», ajoute-t-il.

«Dans un premier temps, le RGAL fut partie prenante de plusieurs enjeux régionaux et de quelques nouveautés qui ont connu du succès. Je tiens à mentionner que tout le travail d’organisation mis en place en aura valu la chandelle», mentionne Vanessa Leblanc, directrice générale du RGAL.

La volonté est de poursuivre les représentations auprès de divers comités ainsi que celui avec le comité développement, en collaboration avec les élus municipaux, portant sur différents sujets de développement économique», note-t-on.

L’organisme compte aussi répéter la campagne d’achat local «Moi j’achète local, j’achète à Lavaltrie!». L’objectif est d’en réaliser deux par année.

De nouveaux événements seront ajoutés au calendrier d’activités afin de diversifier l’offre. Il y aura notamment une formule déjeuner et une formule diner.

On continuera à travailler pour développer de nouvelles offres et avantages pour les membres. On souhaite est accueillir une nouvelle ressource pour supporter les nouveaux projets.

On veut augmenter le nombre de membres, se fixant 120 comme objectif.

Et on veut revoir le plan stratégique pour 2019-2020.

Quant à l’omnium de golf, il aura lieu (12 septembre) au club de golf de Saint-Liguori. Une somme de 50 345$ a été récoltée l’an dernier. Cela a permis de soutenir plusieurs organismes oeuvrant auprès de la jeunesse lavaltroise ainsi qu’à contribuer à l’avancement économique et social de Lavaltrie.

La mise en ligne d’un nouveau portail Internet, le renouvellement de la campagne d’achat local, l’arrivée d’une stagiaire qui est demeurée jusqu’en décembre et le TechnoCentre, qui est une réussite importante, sont au nombre des autres réussites dont on fait mention.

Une activité de réseautage, en collaboration avec Réseautage Lanaudière, est le prochain événement au programme (15 mai). Sous une formule déjeuner (7h30 à 9h30), il aura lieu à la Brûlerie du Roy. Le coût est de 17$ pour les membres et de 25$ pour le grand public. Les inscriptions se font en ligne (www.weezevent.com/dejeuner-reseautage-lanaudiere-lavaltrie).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média