Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

04 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Gratitude et déception pour le Lanorois Claude Leclerc

Épreuve Claude Leclerc ACT 150

Leclerc Claude

©gracieuseté Sylvain Delisle - L'Action d'Autray

Une épreuve portait son nom.

SPORT. De retour en piste le samedi 1er juin, le vétéran pilote lanorois a vu tous les yeux se tourner vers lui à l’Autodrome Chaudière de Vallée Jonction. Comptant pour le championnat américain ACT (American Canadian Tour), une épreuve (Claude Leclerc 150) portait son nom.

La course s’est tenue sur une piste à proximité de Saint-Basile de Portneuf, localité où il est né. Plusieurs citoyens de cette région étaient sur place pour encourager et saluer le sympathique vétéran.

Hommage exceptionnel

«Il s’agit d’un hommage exceptionnel dont tout le monde peut un jour rêver de recevoir et je remercie très certainement les responsables de Vallée Jonction d’y avoir non seulement pensé mais aussi de l’avoir mis  en place. C’est très apprécié mais, très humblement, je suis bien content que tout ça soit maintenant derrière moi car je n’ai pas l’habitude d’autant d’attention», affirme le Lanorois.

Il déclare qu’il court avec passion et que, en semaine, il est un simple mécano toujours passionné par ce qu’il fait. «Beaucoup de monde aiment attirer l’attention mais ceux qui me connaissent bien savent que ce n’est pas vraiment ma personnalité», maintient-il.

La «fête» a été gâchée par la portion qui comptait le plus, le déroulement des courses. Un festival de drapeaux jaunes, une quinzaine au total, ont marqué l’événement principal de la journée, la course de 150 tours. Il en a été une des victimes.

Tout se passait bien en essai libre plus tôt en journée et, pour la qualification, il partait de la septième position mais il a été «sorti» par un adversaire. Il a terminé en dehors des positions donnant droit à un accès à la finale.

Pour la course de consolation, partant de la cinquième position, il a complété en troisième place pour accéder au peloton des 26 partants, au total, sur 35 inscrits. Il s’élança donc de la 20e position pour la finale.

Lors d’une lutte pour l’obtention d’une position, sa voiture et celle de son adversaire sont venues en collision latérale. Grimpant sur celle de son adversaire, la voiture de Leclerc a subi un bris de suspension au moment de retomber sur les quatre roues.

De retour aux puits, l’équipe a travaillé d’arrache-pied. Leclerc est finalement revenu en piste, mais avec plusieurs tours de retard. Plus tard, un adversaire en perte de maitrise de son bolide a percuté l’arrière de sa voiture, l’obligeant de nouveau à repartir à l’arrière du peloton. Finalement, il a complété au 20e rang.

«J’avais ma concentration habituelle mais je suis étourdi de voir le laxisme dont a fait preuve la direction de ACT dans le déroulement des épreuves. Ils n’ont pas l’habitude pourtant mais, comme c’est souvent le cas, la tolérance lors des qualifications s’est transportée dans la finale, avec le résultat que ce fut une interminable soirée avec de trop nombreux incidents», mentionne-t-il.

Leclerc note, par ailleurs, que son équipe n’a jamais baissé les bras.

La prochaine sortie de l’équipe Prolong Racing est inscrite pour le samedi 15 juin à la piste de Thompson Speedway dans le Connecticut. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média