Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 juin 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Un policier sauve la vie d’un enfant de 3 ans

Dave Claveau

©(Photo L'Action : Steven Lafortune)

Le policier Dave Claveau a sauvé la vie d’un garçon de 3 ans grâce à la méthode Heimlich, le 1er février dernier.

SAUVETAGE. La journée du 1er février 2019 restera gravée longtemps dans la mémoire de Dave Claveau. Le policier de la Sûreté du Québec du poste auxiliaire D’Autray à Lavaltrie a sauvé la vie d’un garçon de 3 ans grâce à la méthode Heimlich.

Lors de cette journée, le policier patrouillait dans les environs de la Ville lorsqu’il a reçu un appel d’assistance auprès des ambulanciers dans une garderie en milieu familial, vers 11 h 30. Il concernait un enfant de 3 ans aux prises avec des difficultés respiratoires. 

En appelant l’établissement afin de s’enquérir des manœuvres réalisées, l’éducatrice a mentionné à M. Claveau que des tentatives avaient été effectuées, mais en vain. Lors de son arrivée, il s’est aperçu qu’il était le premier répondant. 

« Afin de conserver notre contrôle, nous prévoyons toujours une foule de scénarios à l’avance. Il s’agit d’une préparation mentale dans l’objectif d’être prêt à toute éventualité », a fait savoir l’homme de 28 ans. 

Dans cette optique, il avait déjà enfilé des gants en latex. De plus, il est sorti de son véhicule avec un défibrillateur ainsi qu’un masque respiratoire. À l’intérieur, il a retrouvé l’éducatrice entourée de cinq enfants en bas âge. 

« C’était l’heure du repas. L’enfant pleurait beaucoup et montrait sa gorge. Il râlait. En ouvrant sa bouche, je ne voyais rien », a expliqué le patrouilleur aux deux ans de service. 

Voyant la situation, Dave Claveau a prodigué la méthode Heimlich, une manœuvre de premier secours permettant la libération des voies aériennes par un corps étranger. Elle consiste à comprimer les poumons par le bas en commençant par des tapes dans le dos et ensuite, si la situation n’a pas évolué, par des tractions abdominales.  

« J’ai placé l’enfant sur mes cuisses, penché vers l’avant. Après quelques secondes, il a régurgité un morceau de viande de la grosseur d’un pouce. Par la suite, sa respiration est devenue normale », a laissé entendre l’ancien agent de la paix chez Hydro-Québec. 

Les ambulanciers ont ensuite pris le relais et vérifié les signes vitaux du bambin. Par mesure préventive, il a été transporté au Centre hospitalier régional de Lanaudière, où il a obtenu son congé plus tard dans la journée. 

Depuis cet incident tourné en événement heureux, le policier croule sous les éloges. Il a reçu un appel de son capitaine ainsi qu’une lettre de son directeur de poste, de même que du service ambulancier pour avoir sauvé la vie du garçon. Une note a été d’ailleurs ajoutée à son dossier en lien avec ce sauvetage. 

Formé et à jour 

Malgré tout, Dave Claveau tient à rappeler que durant leur formation, tous les policiers sont formés et aptes à réaliser des manœuvres de ce genre. « Nous avons les compétences pour la réanimation cardio-respiratoire (RCR) ainsi que le défibrillateur externe automatisé (DEA). Dès notre embauche par la Sûreté du Québec, nous avons une mise à jour », a-t-il souligné. 

Par ailleurs, il ne patrouille jamais sans un défibrillateur ainsi qu’un masque respiratoire dans son véhicule. « Tous les dimanches, nous les regardons et les manipulons pour conserver nos connaissances. Certains policiers, à leur demande, poursuivent même leur formation plus loin », a-t-il ajouté. 

La Sûreté du Québec avait lancé en 2013 le projet de défibrillateurs cardiaques pour ses policiers. Un an plus tard, plus de 700 véhicules étaient munis de cet appareil. À présent, plus de 1300 défibrillateurs sont dispersés dans la province au sein des territoires desservis par la SQ.  

Commentaires

12 juin 2019

Linda Bouchard

Bravo à ce policier. Je trouve très bien que ce poste. Je suis tellement tannée de voir des postes dénigrants les policiers.

12 juin 2019

Manon Claveau

Félicitations agent Dave! Voici un bel exemple de la bonté de l'être humain, de ce policier et de ceux avant lui qui sont au service de la population et qui ne méritent pas les critiques désobligeantes de certains citoyens.

13 juin 2019

Julienne Tremblay

Mille bravos à ce policier...Il a su utiliser ses connaissances et surtout il a gardé son sang-froid et posé les gestes qu'il fallait sans hésiter. Sauver une vie, ce n'est pas banal.

13 juin 2019

jocelyn laplante

félicitations agent dave c'est la preuve que chaque seconde sont précieuses pour une personne qui aime son travail

13 juin 2019

Raynald Rail

Félicitation à vous Monsieur l’agent

14 juin 2019

Claude Patry

Félicitations mon jeune homme! Je connais ce que tu as pu ressentir, avant, pendant et après sous l'effet de l'adrénaline. J'ai fais ton métier longtemps et j'ai connu des situations semblables. Je me souviens qu'une fois je suis arrivé trop tard et dans mes souvenirs je revois le scénario trop souvent.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média