Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

15 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

De l’argent pour les aînés dans Berthier-Maskinongé

Annonce de Ruth Ellen Brosseau

Brosseau Ruth Elllen

©archives - L'Action d'Autray

La députée Ruth Ellen Brosseau.

COMMUNAUTÉS. Deux municipalités et deux organismes du comté de Berthier-Maskinongé disposent de près de 70 000$ pour des projets s’adressant aux aînés. L’argent provient du programme fédéral «Nouveaux Horizons pour les aînés» (P.N.H.A.).

La bonne nouvelle vient d’être annoncée par la députée Ruth Ellen Brosseau.

Survol

Les sommes accordées permettront à des organismes du milieu d’améliorer leurs installations et, par le fait même, leurs activités.

«Je suis fière des organismes de mon comté qui mettent en place des événements et des activités qui permettent de conserver l’autonomie des aînés», a déclaré Mme Brosseau.

Dans la MRC de D’Autray, le Cercle de Fermières de Lavaltrie obtient 18 985$ pour acheter de l’équipement de tissage. Il offrira des ateliers permettant aux aînés d’améliorer leurs connaissances artisanales et de les transmettre aux jeunes.

De son côté, la municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola achètera et installera des tables avec des chaises et des bancs afin de maintenir les activités de pétanque pour les aînés et de leur offrir de nouveaux jeux de société. L’aide financière totalise 18 665$.

Pour sa part, le club de l’Âge d’Or de Saint-Cuthbert obtient 5975$. Les aînés qui y sont engagés organiseront des soupers, des ateliers d’art et un journal afin de développer des projets intergénérationnels et sociaux pour eux.

Dans le comté de Maskinongé, un montant de 25 000$ est accordé à la municipalité de Saint-Édouard. Elle installera des portes automatiques et des rampes d’accès pour permettre aux aînés de poursuivre les activités courantes de yoga et les cours de danse.

«Ces sommes permettront de développer des projets rassembleurs qui visent à appuyer les organismes et à accompagner leurs membres, tout en permettant aux aînés de rencontrer d’autres citoyens et de briser leur isolement», a mentionné la députée.

Rappelons que le P.N.H.A. offre des subventions allant jusqu’à 25 000$ dans le cadre du volet «Projets communautaires» ou jusqu’à 5000$ dans le cadre de «L’initiative des petites subventions».

Les organismes admissibles peuvent encore transmettre leur demande de financement par courrier électronique ou par la poste jusqu’au 21 juin prochain. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média