Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 juillet 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Vif mécontentement envers le MTQ à la MRC de D’Autray

Demande d’action

pont rang Saint-Augustin

©archives - L'Action d'Autray

Mandeville souhaite que la durée de reconstruction du pont du rang Saint-Augustin soit écourtée. Initialement, le projet doit s’échelonner sur 42 semaines.

MUNICIPAL. Des municipalités de la MRC de D’Autray ont hâte que des dossiers débloquent et que d’autres avancent plus vite en matière de routes. La contestation s’est manifestée lors du conseil des maires du 3 juillet. On s’est exprimé clairement envers le ministère des Transports du Québec.

Cinq dossiers ont particulièrement été évoqués. Berthierville, Mandeville, Sainte-Geneviève-de-Berthier et Lanoraie sont les municipalités concernées.

Survol

On le devine, le dossier du pont désigné comme celui de la Dominion Bridge, à l’entrée ouest, et de celui démoli il y a une dizaine d’années mais toujours pas reconstruit à l’entrée est, est ce qui a été évoqué pour Berthierville.

Publicité

Défiler pour continuer

Une résolution d’appui à la ville a été adoptée, réclamant que le gouvernement du Québec prenne des actions concrètes pour que le Chemin du Roy et la Route Verte soient rétablis aux entrées est et ouest de Berthierville.

On a repris les mêmes arguments (brisure du trajet du Chemin du Roy et de la Route Verte, retrait d’un pourcentage très élevé du dynamisme touristique et économique en réduisant le nombre de visiteurs et nuisant directement à l’atteinte des objectifs de revitalisation du centre-ville) utilisés par la ville au cours des derniers mois.

À Mandeville, la reconstruction du pont enjambant la rivière Maskinongé sur le rang Saint-Augustin a fait l’objet de commentaires. Francine Bergeron (mairesse de l’endroit) a demandé que les travaux s’effectuent le plus rapidement possible. L’échéancier de base, soit le temps durant lequel les gens seront forcés de faire un détour, est de 42 semaines.

«Ça fait quand même 10 ans qu’on parle de ce projet. Il serait temps qu’il se concrétise», a mentionné Mme Bergeron au sujet des travaux de réfection de la rue Desjardins qui sont reportés été après été.

«Il y a une grogne importante au sujet de l’état de la route 158. Il y a des ornières», a déclaré le maire de Sainte-Geneviève-de-Berthier, Richard Giroux. Il a aussi fait remarquer qu’il faut garder à l’œil le tronçon menant jusqu’à la traverse Saint-Ignace-de Loyola/Sorel-Tracy.

Pour ce qui est de Lanoraie, il a été question de la Route Verte, en bordure de la 138. Le maire Gérard Jean a mentionné que les travaux sont suspendus depuis quelques années. Il a précisé que les cyclistes ne peuvent même pas circuler sur la ligne blanche de l’accotement. Il a émis le souhait qu’un espace de 18 pouces, sur les accotements sud et nord, soit asphalté en attendant que les travaux complets soient réalisés.

Enfin, le sous-financement du plan d’intervention en infrastructures routières locales (P.I.I.R.L.) a été abordé. On a précisé que l’approbation du P.I.I.R.L. par la MRC avait pour but d’accélérer le traitement des demandes des municipalités relativement à l’obtention des subventions pour des travaux mais que les délais sont très longs et, qu’à la fin des démarches, aucune subvention n’est accordée car il n’y a plus de sommes disponibles.

«Ça crée des attentes. Ils nous font monter des projets mais on n’a pas d’accusé de réception. C’est le bordel», a commenté Richard Giroux.

La MRC de D’Autray dénonce les délais de traitement des demandes de subvention et le manque de financement du P.I.I.R.L.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média