Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 janvier 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

La facture est à la hausse à Saint-Ignace-de-Loyola

Budget de 2 175 515$

Barthe Jean-Luc

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Jean-Luc Barthe.

MUNICIPAL. Un budget supérieur de près de 200 000$ à celui de l’an dernier provoque une majoration de la facture à Saint-Ignace-de-Loyola. Cela se fait notamment sentir dans la taxe foncière générale qui passe de 0,555$ à 0,636$. Presque tous les tarifs sont aussi à la hausse.

Seul celui exigé pour la cueillette des ordures connait une diminution puisqu’un montant de 61$ n’apparait plus pour l’achat d’un bac pour la cueillette des matières compostables. Adopté lors de la séance extraordinaire du mardi 18 décembre, le budget totalise 2 175 515$. En 2018, il se chiffrait à 1 992 231$.

Survol

La municipalité augmente sa taxe foncière de 0,081$ pour couvrir principalement des déboursés supplémentaires de 125 391$, comparativement à l’an passé, pour les immobilisations (281 026$ au total). Le maire Jean-Luc Barthe explique qu’une portion de 0,03$ concerne le remplacement de trois ponceaux.

D’autres dépenses concernent une autre partie de la hausse.

Par ailleurs, un demi-cent de plus est prévu pour la Sûreté du Québec. Même chose pour la sécurité-incendie. Il faut noter que le coût de ces deux services s’appuie en grande partie sur une tarification.

La hausse normale du coût de la vie fait aussi partie de l’équation, de même que la négociation d’une nouvelle convention collective avec les employés municipaux.  

Les tarifs pour la sécurité-incendie (76$ au lieu de 74$), la Sûreté du Québec (81$ au lieu de 73$), l’aqueduc (175$ au lieu de 170$), les boues de fosse septique (65$ au lieu de 58$) et l’assainissement (166$ au lieu de 123$) connaissent une augmentation. Dans tous les cas, il s’agit du coût pour une unité résidentielle.

Comme mentionné précédemment, seul celui pour la cueillette des ordures chute de façon importante. Il est maintenant de 196$ (unité résidentielle). L’an dernier, il était de 267$.

De cette manière, Saint-Ignace-de-Loyola prévoit récolter 2 003 015$. Cela représente la presque totalité (92%) de ses revenus.

Tous les autres postes sont inférieurs à 60 000$. Ce sont les revenus d’une autre municipalité (54 000$), les autres services rendus (52 000$), une subvention de Recyc-Québec (38 000$), la location de salles à l’église (18 000$), les revenus du camp de jour (9500$) et la compensation tenant lieu de taxes (1000$).

À l’exception de Recyc-Québec, qui est une nouvelle recette, les entrées d’argent sont à peu près les mêmes qu’en 2018.

Dans la colonne des dépenses, on note une hausse pour l’urbanisme et la mise en valeur du territoire (90 090$ au lieu de 61 560$).

Il y a par contre une baisse à l’hygiène du milieu (465 220$ au lieu de 514 905$).

Les autres postes sont à peu près du même montant qu’en 2018. Il s’agit de l’administration générale (503 727$), de la sécurité publique (332 227$), du transport routier (306 440$), des loisirs et de la culture (161 863$), des frais de financement (20 390$) et de la contribution à l’Office municipal d’habitation (14 532$).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média