Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

25 janvier 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Quatre femmes d’affaires se racontent

Événement de la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray

Entreprendre au féminin

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Pascale Coutu, Isabelle Côté, Lucie Lemay et Karine St-Jean ont parlé d’aspects du monde des affaires. Elles sont en compagnie de Steve Piché et Emmanuelle Murray, respectivement président et directrice générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray, ainsi que de l’animateur de l’événement, Jacques Plante.

De petits et grands secrets du monde des affaires sous l’angle féminin ont été révélés à Berthierville, il y a quelques jours. Quatre dames à la tête d’autant d’entreprises ont parlé notamment de la plus grande difficulté rencontrée, de la prise de décision, de la conciliation travail-famille et de leur facilité à déléguer.

L’animateur Jacques Plante a lancé la discussion lors de l’événement «Entreprendre au féminin». L’activité annuelle de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Berthier-D’Autray se tenait pour une troisième occasion.

Vision

Isabelle Côté (Coffrages Synergy de Lavaltrie), Pascale Coutu (La Courgerie de Sainte-Élisabeth), Lucie Lemay (Enseignes Amtech Signature de Joliette) et docteure Karine St-Jean (Centre dentaire Karine St-Jean de Berthierville) étaient au micro.

Le fait qu’il n’y a plus personne sur qui s’appuyer pour faire un choix dans un dossier est la plus grande difficulté que rencontre Mme Côté. «La décision, on doit la prendre», a-t-elle déclaré.

«C’est quand je me suis ramassée avec l’inspection des «boom-trucks» et des nacelles», a raconté Mme Lemay. Elle est la seule femme propriétaire d’une compagnie d’enseignes au Québec.

«La collaboration de Pierre, mon conjoint, permet une  force qui permet de ne pas avoir à reprendre de décision. Je peux me tourner sur un 25 cents. Il faut assumer. Il faut aussi avoir un plan d’affaires à jour. Si on sait où on s’en va, c’est beaucoup plus facile», a déclaré Mme Coutu en regard du processus de décision.

«Il est requis qu’il y ait une vision bien définie, un plan de match. S’il n’y a pas d’objectifs clairs, c’est impossible de les atteindre et de les dépasser. Il faut comprendre ce qu’on veut et aller chercher l’engagement de tous», a mentionné Mme Côté.

«Dans notre entreprise, on vit dans notre petit monde», a signifié Mme St-Jean. Elle a révélé que les activités de la Chambre de Commerce lui permettent d’apprendre.

«Il faut toujours être axé sur la solution. Je crois beaucoup en l’horizontalité», a dit Mme Lemay.

Mme Côté a trois enfants (3 et 2 ans ainsi que cinq mois). Ses congés de maternité ont totalisé neuf jours pour ses trois grossesses. Elle a précisé avoir su bien s’entourer, tout en maintenant qu’elle adore ce qu’elle fait.

«J’ai une fille de 5 ans et j’ai la chance d’avoir le meilleur conjoint du monde, qui a aussi sa carrière», a déclaré Mme St-Jean. «Il faut aussi avoir un bon carnet d’adresses et un réseau de gens en qui on a confiance», a-t-elle ajouté.

«On ne met pas notre vie à «Pause» parce qu’on a une entreprise», a imagé Mme Coutu.

Les quatre dames ne vivent pas toutes de la même manière le fait de déléguer.

«Je n’ai pas de problème à déléguer, à m’entourer. Je ne suis pas du genre à faire les choses seule», a précisé Mme St-Jean.

«J’ai de la difficulté à déléguer. J’aime servir moi-même la clientèle. Déléguer, ce n’est pas simple», a révélé Mme Lemay.

«Je suis excellente pour déléguer. Auparavant, j’étais contrôlante. J’ai travaillé sur moi-même. Ça peut se faire», a enchainé Mme Côté.

«Je suis douée pour déléguer des tâches que j’haïs faire. De plus en plus, je lâche prise. Ce que je refuse de déléguer, c’est ce qui est au cœur de l’entreprise : l’agriculture», a dit Mme Coutu.

Le prochain événement de la Chambre de Commerce et d’industrie Berthier-D’Autray est inscrit pour le mercredi 19 février (17h30). Il s’agit d’une activité de réseautage (échange de cartes d’affaires), doublé d’un hommage à une personnalité, qui aura lieu au Days Inn de Berthierville.

Commentaires

26 janvier 2020

madeleine bergeron lemay et marcel lemay

TRES BELLE SOIREE on était present ces 4 femmes au feminin travaillent beaucoup avec cœur et ne compte pas les heures résultats la reussite FELICITATIONS a ces femmes

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média