Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 août 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Les écoles privées confiantes pour la rentrée scolaire

Plan Roberge

Ecole privée

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Les écoles privées élaborent des plans d'urgence afin de réagir promptement et efficacement advenant des cas de COVID-19 dans l'école.

La Fédération des établissements d'enseignement privés accueille favorablement les mesures présentées par le ministre de l'Éducation pour la rentrée. Pour les écoles membres de la Fédération, des balises claires, de la flexibilité et la collaboration des élèves et des parents représentent les clés pour assurer la réussite de la rentrée.

La Fédération fait appel à la coopération des parents pour s'assurer que les élèves suivent rigoureusement les mesures sanitaires et que ceux qui doivent porter le masque lors de leurs déplacements dans l'école le fassent rigoureusement.

Les écoles privées élaborent des plans d'urgence afin de réagir promptement et efficacement advenant des cas de COVID-19 dans l'école. Bien que les écoles soient prêtes à mettre en place les mesures sanitaires exigées par la Santé publique et la CNESST, elles ont peu de contrôle sur ce que font les jeunes à l'extérieur de l'école et doivent être prêtes à faire face à toute éventualité. Tout est mis en œuvre pour des communications rapides et efficaces. Si des élèves sont infectés, la collaboration des parents sera un facteur clé pour la protection de tous.

 

 «Nous avions demandé des balises claires pour l'ensemble des écoles afin d'assurer la santé et la sécurité des élèves et des membres du personnel, tout en laissant la marge de manœuvre nécessaire à chaque école pour s'adapter à sa réalité. C'est ce que nous avons maintenant. Le plus important pour nous est qu'un message clair soit envoyé aux élèves, aux parents et à l'ensemble de la communauté, insistant sur le fait que l'école est obligatoire pour tous les jeunes Québécois malgré la pandémie. La réussite scolaire de tous les élèves doit demeurer une priorité pour les écoles et l'ensemble du Québec».

 David Bowles, président de la Fédération.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média