Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

06 janvier 2021

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Un « traitement choc » pour les Québécois à partir de samedi

Couvre-feu dès 20h

François Legault

©Photo Gracieuseté - Émilie Nadeau

François Legault, premier ministre du Québec

Après avoir partagé ses vœux de bonne année à la population, François Legault s’est penché sur le très attendu plan mis en place par le gouvernement en vue des prochaines semaines. Il a signifié qu’un « traitement choc » était nécessaire afin de réduire le nombre de visites dans les maisons, l’endroit où le virus se transmet le plus.

Ainsi, dès ce samedi, 9 janvier, un couvre-feu entre 20h et 5h le matin sera mis de l’avant pour l’ensemble du Québec. « Le couvre-feu lance un message et réduit la probabilité de contacts », précise Horacio Arruda, directeur général de la Santé publique. Cette mesure sera effective jusqu’au 8 février. Par ailleurs, des amendes allant de 1 000 à 6 000 $ pour être remises aux contrevenants.

Dans la même veine, le confinement se poursuit et le télétravail demeure obligatoire pour les entreprises qui peuvent se le permettre. Les commerces considérés non essentiels restent également fermés. La nouveauté : la cueillette de commande sera permise. Par exemple, une personne qui souhaiterait se procurer un habit de neige pourrait le faire.

Pour ce qui est des épiceries et des dépanneurs, ils fermeront dès 19h30, afin de permettre aux gens de respecter le couvre-feu. Les dépanneurs disposant d’une station-service ainsi que les pharmacies pourront fermer un peu plus tard.

Les restaurants, les gyms et les salles de spectacles et de cinéma demeureront aussi fermés jusqu’au 8 février. Les tournages peuvent se poursuivre, étant donné que plusieurs mesures sont déjà mises en place.

Les rassemblements dans les lieux de culte seront dorénavant interdits. Une seule exception sera faite pour les funérailles, alors que 10 personnes seront admises.  

 

Les écoles rouvriront leurs portes

Les écoles primaires rouvriront leurs portes tel que prévu, le 11 janvier. « L’école est la priorité, les enfants doivent continuer d’apprendre », appuie M. Legault en précisant que les enfants du primaire devront porter le masque dans les corridors.

Pour ce qui est des écoles secondaires, étant donné que l’on considère que l’enseignement à distance est plus facile à déployer, il y aura une semaine d’enseignement en ligne supplémentaire. Les cours en présentiel reprendront le 18 janvier. De plus, le gouvernement remettra deux masques de procédure par élève et par enseignant par jour afin d’assurer une protection maximale.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dévoilera tous les détails concernant les mesures mises en place à l’école ce vendredi.

 

Bibliothèques et activités

Il sera toujours possible d’emprunter des livres dans les bibliothèques et en nouveauté, les élèves et les étudiants des niveaux primaire, secondaire, collégial et universitaire pourront également travailler sur place afin d’avoir un accès à Internet, notamment.

Du côté des activités hivernales, celles-ci demeurent accessibles, pourvu qu’elles sont pratiquées individuellement. Le ski alpin, le ski de fond, la marche et le patinage individuel sont donc permis.

 

Les 65 ans et plus

Le premier ministre signifie que les 65 ans et plus demeurent la clientèle à risque de développer des complications de la COVID-19. Il rappelle que 80% des hospitalisations en lien avec le virus touchent des personnes de ce groupe d’âge. « Je ne veux pas brimer vos libertés, mais je vous demande de ne pas prendre de chance et de demeurer à la maison. » Il rappelle que de garder ses petits-enfants n’est pas une bonne idée.

François Legault indique que toutes ces mesures sont déployées afin de réduire le nombre de cas qui ne cesse d’augmenter depuis les derniers jours. Le plus récent bilan au Québec faisait état de 2 641 nouveaux cas au Québec. « Les prochains mois seront critiques, nous sommes dans une course contre la montre. C’est le pire de la bataille, je compte sur tous les Québécois. »

Enfin, si la vaccination va bon train dans la province, le premier ministre avait un message clair à lancer à son homologue canadien, Justin Trudeau. « Tous les vaccins que nous recevons sont administrés chaque semaine. Nous pourrions vacciner beaucoup plus… qu’il s’occupe de nous approvisionner plus rapidement et de mieux contrôler le suivi de retour des voyageurs. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média