Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

16 juillet 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Améliorer l’habitat de la perchaude dans la rivière Saint-Jean!

Bande riveraine de qualité

Fonds d'action Saint-Laurent

©gracieuseté - L'Action d'Autray

L’aide financière de 68 000$ provient du Fonds d’action Saint-Laurent.

Diverses actions seront menées au cours des prochains mois dans la rivière Saint-Jean à Lavaltrie afin d’améliorer l’habitat de la perchaude. Ce cours d’eau abrite notamment la principale frayère de ce poisson sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent.

Les gestes seront posés grâce à un financement de 68 000$ qu’ont obtenu le comité ZIP des Seigneuries et la corporation de l’aménagement de la rivière l’Assomption du Fonds d’action Saint-Laurent, via le programme Affluents Maritime coordonné par le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec.

Situation

Dans les dernières décennies, la population de perchaudes se reproduisant dans la rivière Saint-Jean ne cesse de diminuer. Cela est attribuable, entre autres, aux activités de régulation des niveaux d’eau des barrages construits à des fins d’irrigation agricole et à des problématiques d’aménagement de la bande riveraine.

En général, la perchaude pond ses œufs sur de la végétation terrestre inondée au printemps, tels que des arbustes ou des racines d’arbre. Il est donc important d’avoir une bande riveraine de qualité afin d’offrir des supports de ponte à la perchaude et de conserver des populations en santé.

Ce projet, qui bénéficie aussi de l’appui financier de la Fondation de la faune du Québec avec une contribution de 15 000$, sera réalisé en partenariat avec la ville de Lavaltrie, la MRC de D’Autray et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Parmi les principales activités qui seront réalisées, il y a la caractérisation des bandes riveraines de la portion urbaine de la rivière Saint-Jean afin de proposer des recommandations ainsi qu’un plan préliminaire de restauration aux citoyens.

L’aménagement de quatre bandes riveraines modèle sera aussi effectué lors de la première phase du projet afin que les citoyens puissent s’en inspirer.

La deuxième phase visera à accompagner les citoyens voulant s’impliquer davantage dans l’amélioration de l’habitat de la perchaude par la restauration de leur bande riveraine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média