Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

14 septembre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Ruth Ellen Brosseau déterminée à bâtir une société plus verte

Urgence climatique

Brosseau Ruth Ellen et gens

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Le NPD compte réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 50% par rapport au niveau de 2005, d’ici 2030.

La candidate néo-démocrate dans Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, propose plusieurs solutions pour s’attaquer dès aujourd’hui à l’urgence climatique.

«Les conséquences de la crise climatique se font déjà ressentir dans Berthier-Maskinongé. Nous avons vu les températures battre des records. La crue des eaux et des rivières provoque des inondations année après année», commente-t-elle.

Le temps presse

Elle affirme que les gouvernements libéraux et conservateurs qui se sont succédés à Ottawa n’ont jamais réellement fait de la crise climatique une priorité. «Le temps presse. Nous devons immédiatement aborder l’urgence climatique avec tout le courage que demande cette crise», affirme-t-elle.

Mme Brosseau déclare que le Canada a le pire bilan en matière de lutte aux changements climatiques parmi les pays membres du G7. Dans les six dernières années, les subventions aux grande pétrolières ont été augmentées de 900 millions $ par année. Elle souligne que le NPD promet de mettre un terme aux subventions accordées aux grandes pétrolières.

«Nous devons unir nos forces et travailler ensemble à la construction d’une économie verte au service des gens. Le temps des belles paroles est révolu. Nous devons agir. Il faut changer notre façon de nous déplacer, notamment en investissant dans les projets structurants de transport collectif, comme le train à grande fréquence, puis en facilitant l’accès aux véhicules zéro émission», précise-t-elle.

Le NPD compte réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 50% par rapport au niveau de 2005, d’ici 2030. En plus de mettre fin aux subventions à l’industrie du pétrole et faire du Québec un leader mondial en électrification des transports, les néo-démocrates s’engagent à accorder un financement supplémentaire aux municipalités québécoises pour qu’elles puissent mieux s’adapter aux changements climatiques et reconstruire lors de catastrophe. (PB)

Commentaires

16 septembre 2021

maxime mireault

Bravo pour votre implication Mme Brosseau! On a besoin de jeunes impliquées comme vous!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média