Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 septembre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Yves Gagnon propose des solutions pour s’adapter aux changements climatiques

Publication d’un nouveau volume intitulé «Les mots de la terre»

Gagnon Yves

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Dans «Les mots de la terre», son nouveau livre, Yves Gagnon propose des solutions qui permettent à l’être humain de s’adapter aux changements climatiques sans y contribuer.

Les avertissements répétés du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sur le naufrage climatique sont clairs: la planète se réchauffe plus vite qu’on ne l’aurait pensé et devient de plus en plus inflammable. Le Didacien et jardinier renommé Yves Gagnon suggère des trucs pour s’adapter à la situation.

«Les mots de la terre», son nouveau livre qui est en librairie depuis le 22 septembre, présente sous la formule d’un récit ses occupations des 12 mois de l’an dernier, répartis en autant de chapitres, et offre des suggestions pour mieux vivre avec les changements climatiques sans y contribuer.

Motivation

M. Gagnon concrétise un projet qu’il avait en tête depuis 2018. Dans quelle sorte de monde vivra sa petite-fille Naïma-Rose (il a aussi maintenant un petit-fils âgé de 3 mois) a de nouveau déclenché (il est l’auteur de 11 autres volumes) son désir d’écrire.

Yves Gagnon est âgé de 67 ans. Il vit à Saint-Didace depuis 42 ans. Il est propriétaire avec son épouse, Diane Mackay, des Jardins du Grand Portage, endroit renommé au Québec et au-delà.

Dans son nouveau livre, il raconte son mode de vie et le met en relation avec les changements climatiques.

Son récit, empreint de poésie (chaque chapitre débute par l’un de ses poèmes) et magnifiquement illustré par Mélika Bazin, présente un implacable état des lieux tout en communiquant une irrépressible envie de protéger la Terre qui, malgré nos vicissitudes, demeure toujours aussi généreuse et encline à nous offrir des lumières enivrantes et des scènes d’une beauté prodigieuse.

M. Gagnon veut démontrer qu’un mode de vie carboneutre n’est pas une pénitence. «Je veux montrer que c’est le «fun» de s’adapter. Ce n’est pas parce qu’on fait un effort environnemental que notre vie est plate», affirme-t-il.

«Si nous désirons laisser à nos enfants et à nos petits-enfants une planète comme celle que nous avons connue, nous devrions, dans un vaste élan collectif, agir de manière à diminuer notre empreinte écologique. Chaque seconde compte, tout comme chaque gramme de carbone», évoque-t-il.

Publié aux Éditions Colloïdales, son nouveau livre, réitérons-le, est disponible en librairie depuis le mercredi 22 septembre. Un lancement régional aura lieu le vendredi 24 septembre (16 heures) au Marché de solidarité Brandon qui prend place à la mairie (5111, Chemin du Lac) de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média