Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 octobre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Les morceaux du casse-tête se mettent en place à Lavaltrie

Dossier de l’achat de l’église par la ville

église Lavaltfrie

©gracieuseté - L'Action d'Autray

L'église de Lavaltrie.

Discuté depuis quelques années, le dossier de l’achat de l’église par la ville à Lavaltrie chemine vers une décision finale. Un cadre d’entente est fixé. Il sera soumis à l’assemblée des paroissiens, le mercredi 20 octobre (19 heures), en l’église de l’endroit.

Les paroissiens pourront donner leur avis. En fait, on procédera de la même façon qu’il y a plus d’un an lorsqu’est venu le temps de choisir, ou non, d’accueillir les spectacles du café culturel de La Chasse-Galerie dans l’église. L’établissement, rappelons-le, a été victime d’un incendie le 14 septembre 2019.

Cheminement

«Il y a un grand bout de chemin de fait. On veut préserver un bâtiment patrimonial qui prend place au cœur villageois», a précisé le maire Christian Goulet, en entrevue, quelques minutes avant le début de l’assemblée ordinaire du 4 octobre du conseil municipal.

À cette occasion, lui et le directeur général Marc-Olivier Breault ont été autorisés à signer le contrat de cession de l’église de la paroisse Saint-Frère André à la ville. On a agi de la sorte pour être prêt si les différentes étapes se poursuivent positivement (il faut aussi obtenir l’assentiment de l’évêque du diocèse, Mgr Louis Corriveau) puisque la prochaine assemblée ordinaire des élus est inscrite pour le 15 novembre.

La cession de l’église à la ville se fera gratuitement.

Par contre, des frais de moins de 100 000$ seront acquittés par la ville. Puisque l’église sera désacralisée, des montants sont prévus pour le déplacement de certaines statues, notamment. Et Lavaltrie acquittera les frais notariés.

Il est important qu’il n’y ait pas de coût pour la Fabrique. «Tout le monde doit savoir que les Fabriques ne roulent pas sur l’or», a déclaré M. Goulet.

«Il s’agit de protéger notre bâtiment. Si la ville n’en devient pas propriétaire, qu’est-ce qui arrivera. Jamais je ne voudrais que ce bâtiment se détruise et se détériore», a-t-il aussi signifié.

Il a précisé qu’une demande d’aide financière a été acheminée à Patrimoine Canada.

«Ce sera fait selon la capacité de payer des gens», a-t-il dit en regard de travaux de rénovation à faire à l’église.

Sous cet angle, le conseiller Denis Moreau a révélé qu’un bail avec le café culturel de La Chasse-Galerie sera signé après l’achat de l’église. C’est cet organisme qui se chargera des travaux. Des subventions provinciale et fédérale pourraient couvrir un peu moins de 70% de la facture.

Ajoutons que les spectacles du café culturel de La Chasse-Galerie se déroulent depuis plusieurs mois dans l’église. Des équipements de sonorisation et d’éclairage y ont été installés. On est en mesure de capter des spectacles et de les diffuser simultanément sur le web.

C’est aussi avec ces équipements que sont présentées en direct sur les réseaux sociaux les séances ordinaires du conseil municipal.

Goulet Christian

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Christian Goulet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média