Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 janvier 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Plus cher à Saint-Ignace-de-Loyola

Budget de 2 732 710$

Barthe Jean-Luc

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Jean-Luc Barthe.

La facture augmente à Saint-Ignace-de-Loyola. Le total des taxes foncières passe de 0,597$ à 0,637$. On note une diminution globale des tarifs mais ce n’est pas suffisant pour en annuler l’impact.

Le budget totalise 2 762 710$. C’est 13% de plus qu’en 2021 (2 453 611$). Il a été adopté lors de la séance extraordinaire du mardi 21 décembre. Même chose pour le plan triennal d’immobilisations.

Composantes

La taxe foncière générale est majorée de 0,038$. Elle est maintenant de 0,558$ comparativement à 0,52$ l’an dernier. Il y a une hausse légère pour celles concernant la Sûreté du Québec (0,039$ au lieu de 0,038$) et la sécurité-incendie (0,041$ plutôt que 0,039$).

Pour ce qui est des tarifs, celui pour la SQ (résidence) augmente de 2$ tandis que celui pour la sécurité-incendie est majoré de 6$. Celui pour l’aqueduc monte de 5$. Il en coûte 3$ de plus pour la cueillette des ordures ménagères. En contrepartie, il y a une diminution de 20$ pour les eaux usées et de 5$ pour l’assainissement.

Ces taxes foncières et les tarifs doivent rapporter 2 312 499$. C’est près de 84% de tous les revenus de 2022. Les recettes de sources locales totalisent 425 711$, comparativement à 259 893$ l’an dernier. L’autre entrée d’argent provient de la compensation tenant lieu de taxes (24 500$).

Dans la colonne des dépenses, les deux plus importantes sont celles de l’administration générale (568 188$) et de l’hygiène du milieu (506 202$). On retrouve ensuite le poste des immobilisations. On lui consacre 478 135$, soit 133 078$ (39%) de plus qu’en 2021. La différence provient notamment des travaux des rues Casaubon et Saint-François.

Deux autres postes représentent des déboursés supérieurs à 400 000$. Ce sont ceux du transport routier (472 655$) et de la sécurité publique (401 623$).

Les loisirs et la culture accaparent 209 149$ (160 398$ l’an dernier). La hausse provient de subventions qui n’ont pas été reçues et de personnel supplémentaire requis en raison de la COVID-19. On consacre 94 936$ à l’aménagement et l’urbanisme. Les autres déboursés sont ceux des frais de financement (28 664$) et de la santé et bien-être (3158$).

Pour ce qui est du plan triennal d’immobilisations, l’élément principal est la construction d’une salle communautaire et la démolition de l’église (financées à 60% par le programme de réfection et de construction des infrastructures municipales, pour un maximum de 3 millions $, et une partie par le programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec). On note aussi l’aménagement du stationnement de la nouvelle salle communautaire, les travaux de réfection du rang Saint-Pierre, du rang Saint-François et de la rue Casaubon.

On note aussi l’achat de modules de skatepark. Ce dossier est en attente d’une subvention d’un montant maximal de 100 000$ provenant du programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives de petite envergure. On vise aussi une aide financière du PAC rural et on compte utiliser le fonds parc et terrain de jeux. Cela afin que le projet soit à coût nul pour la municipalité.

Saint-Ignace-de-Loyola désire aussi acheter une scène mobile, un projecteur et une toile. Là aussi, on veut que ce projet n’occasionne aucune dépense pour la municipalité. On mise sur une aide financière du programme «Nouveaux Horizons» pour les aînés 2022.

Et il est question d’additionner le volet pickelball au terrain de tennis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média