Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

19 mai 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Marie-Soleil Labelle en piste pour le musée Gilles-Villeneuve

Voiture portant le numéro 27

Micra 27

©gracieuseté - L'Action d'Autray

La voiture porte le numéro 27.

En cette année marquée par le 40e anniversaire de la disparition tragique de Gilles Villeneuve, l’équipe de course du musée Gilles-Villeneuve manifeste sa fierté d’annoncer que sa pilote, Marie-Soleil Labelle, sera au volant d’une Nissan Micra arborant le numéro 27, rappel du champion berthelais.

Elle sera en piste ce weekend lors de l’épreuve inaugurale de la série Nissan Sentra, en catégorie Micra, disputée au Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario. La voiture 27 prendra par la suite la piste lors du Grand Prix du Canada, les 17, 18 et 19 juin.

Clin d’œil

Pour l’équipe du musée Gilles-Villeneuve et sa pilote, la possibilité d’afficher le numéro 27 cette saison se veut un clin d’œil bien mérité au légendaire pilote.

Il sera par la suite possible de suivre Marie-Soleil les 23, 24 et 25 juillet lors de la classique d’été au Mont-Tremblant, puis les 5, 6 et 7 août dans le cadre du weekend du Grand Prix de Trois-Rivières. Deux épreuves sont prévues en septembre: les 2, 3 et 4 en Ontario puis le 23, 24 et 25 à l’occasion de la classique d’automne au circuit du Mont-Tremblant.

Née avec un trouble du développement du langage, Marie-Soleil Labelle ne perd pas une occasion pour démontrer que l’impossible… est possible. À tout juste 18 ans, la jeune pilote vient de terminer avec succès sa première année d’études universitaires au programme double baccalauréat en génie mécanique et technologie de l’information à la Faculté de génie de l’Université d’Ottawa.

Fière de porter les couleurs du musée Gilles-Villeneuve, Marie-Soleil saisit chaque opportunité qui se présente à elle pour perpétuer le souvenir de Gilles Villeneuve. En piste et dans la vie de tous les jours.

Pour le musée, sa jeune porte-parole se veut un magnifique lien, un trait d’union entre les générations. Socialement très impliquée, elle veut inspirer jeunes et moins jeunes en partageant sa passion pour le sport automobile. Et tout comme Gilles Villeneuve, en piste et dans sa vie, elle a choisi de ne jamais baisser les bras.

Impliquée dans le projet «Née pour faire la différence», Marie-Soleil, qui demeure à Gatineau, parraine un dossier favorisant l’égalité, l’inclusion et l’équité en milieu de travail. Endossé par «Regroupement Langage Québec», appuyé par Dysphasie Lanaudière et supporté par le Days Inn de Berthierville, ce projet vise une intégration harmonieuse en milieu de travail, «peu importe la différence».

Son histoire se retrouve également parmi les 12 histoires inspirantes dans le livre: «Mission: Non aux Étiquettes». Le volume est disponible au pays mais aussi en France, en Belgique et en Suisse.

Porte-parole du musée Gilles-Villeneuve et de «Regroupement Langage Québec», Marie-Soleil Labelle est aussi ambassadrice de «Make-A-Wish/Rêves d’enfants Canada». (PB)

Labelle Marie-Soleil

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Marie-Soleil Labelle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média