La clientèle des 12-16 ans mise dans le coup dans de D'Autray

Concours de capsules audiovisuelles sur le patrimoine vivant

Pierre Bellemare pierre.bellemare@tc.tc
Publié le 4 février 2016

PRIX INTÉRESSANTS.Le patrimoine vivant de la MRC de D'Autray passera par les yeux des adolescents de 12 à 16 ans de son territoire au cours des prochains mois. Ils sont invités à créer des capsules audiovisuelles dans le cadre d'un concours qui vient d'être lancé.

Les savoir-faire artisanaux, les légendes, les contes, la musique, le chant, la danse, les activités ancestrales, les fêtes, les métiers anciens, les événements historiques et les coutumes locales anciennes sont de bons exemples de ce dont ils peuvent traiter.

Des prix

Intitulé "La Brigade du patrimoine", le projet culturel vise à sensibiliser la génération future à l'importance du patrimoine vivant sous toutes ses formes. Ce volet s'inscrit dans la foulée du projet "Transmission" qui, lui, recueillait la vision des aînés.

La clientèle des 12-16 ans est invitée, à son tour, à se lancer à la collecte de savoirs.

Hélène Blondin en est de nouveau l'artiste et médiatrice culturelle. Elle qualifie le patrimoine vivant de pilier de notre culture.

Chaque candidat (les inscriptions de groupe sont acceptées) doit créer à l'aide d'un appareil-photo, d'un caméscope ou d'un téléphone portable une capsule audiovisuelle de 2 à 5 minutes mettant en valeur une pratique traditionnelle culturelle de son choix.

Une fois conçue, la capsule doit être gravée sur un DVD et envoyée aux bureaux de la MRC (550, rue De Montcalm, bureau 100, Berthierville). Le 21 octobre est la date limite pour l'envoi du projet.

Des prix d'une valeur totale de plus de 1,000$ sont en jeu.

Agente de développement culturel par intérim à la MRC de D'Autray, Noémie Lacoursière explique que des conférences seront disponibles pour familiariser les participants à la notion de patrimoine vivant. Jusqu'en juin prochain, des rencontres dans les écoles sont prévues. Les jeunes femmes et jeunes hommes pourront ensuite partir à la découverte du patrimoine vivant. Mais les conférences ne sont pas essentielles.

Attaché politique de la députée Ruth Ellen Brosseau, Denis McKinnon trouve ce projet génial. «Le patrimoine, c'est les racines, l'essence, l'empreinte d'une collectivité», affirme-t-il; appréciant le transfert intergénérationnel qui s'opère. «Je trouve ça génial. C'est à la hauteur de votre MRC», maintient-il.

Président du comité culturel de la MRC et maire de Saint-Cuthbert, Bruno Vadnais précise que le projet rencontre l'objectif de la MRC de travailler avec le milieu scolaire.

«Nous avons pu le constater à travers les derniers mois, la MRC de D'Autray est un territoire riche de sa mémoire qui se démarque par ses patrimoines. La transmission et la diffusion sont essentielles à la vitalité de nos savoirs traditionnels», soutient Gaétan Gravel, préfet de la MRC et maire de Ville Saint-Gabriel.

Le projet "La Brigade du patrimoine" découle d'une entente de développement culturel entre la MRC et le ministère de la Culture et des Communications.