Sections

Deux sœurs de Mandeville et leurs maris condamnés

Ils possédaient un chalet qui était principalement utilisé pour y faire pousser du cannabis


Publié le 28 mars 2018

Photo Depositphotos

©Photo Depositphotos

JUSTICE. Deux sœurs de Mandeville et leurs conjoints respectifs ont récemment été condamnés pour avoir fait pousser du cannabis à leur chalet.

Diane Bergeron, son conjoint, Denis Blanchard, ainsi que sa sœur Danielle Bergeron et le mari de celle-ci, Laurence Richard, étaient tous propriétaires du petit chalet en question dont le lieu était principalement utilisé pour produire du cannabis.

En octobre 2015, les policiers se sont rendus sur place et ils ont saisi plus ou moins 200 plants de cannabis.

Les quatre propriétaires de l'endroit ont tous été traduits en justice. Le 16 janvier dernier, les deux hommes ont plaidé coupables à une accusation de production de cannabis et les deux femmes ont plaidé coupables à une accusation de possession en vue d'en faire le trafic.

Le 1er mars, Denis Blanchard et Laurence Richard ont écopé d'une peine ferme de neuf mois de prison suivie d'un an de probation. Diane et Danielle Bergeron ont quant à elle reçu une peine de six mois à purger dans la collectivité ainsi qu'un an de probation.

« Les quatre personnes ont participé, mais l'implication des deux femmes était un peu moindre, selon le procureur de la poursuite, Me Yan Vachon.

Diane et Danielle Bergeron sont les sœurs de la mairesse de Mandeville, Francine Bergeron. Invitée à commenter la condamnation de ses sœurs, elle n'a pas retourné l'appel du Journal L'Action.