Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 août 2018

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le pont couvert Grandchamp désigné bien patrimonial

Structure à Sainte-Geneviève-de-Berthier

Pont couvert Grandchamp

©Photo Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Jean-Pierre Gravel, Wilfrid Lanoix et Marc Tardif sont les membres du comité du patrimoine.

MUNICIPAL. Ayant une valeur patrimoniale incontestable, d’autant plus qu’il est la seule structure du genre qui subsiste dans toute la région de Lanaudière, le pont couvert Grandchamp de Sainte-Geneviève-de-Berthier est désigné bien patrimonial. L’événement coïncide avec son centième anniversaire.

La municipalité a posé ce geste en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.  Des motifs emblématique, identitaire et architectural motivent son choix. Créé à cet effet en début d’année, un comité du patrimoine, composé du conseiller Jean-Pierre Gravel ainsi que de Marc Tardif et Wilfrid Lanoix, a préparé le terrain pour cette décision.

Patrimoine

Amorcé par un avis de motion lors de la séance ordinaire du 7 mai, le cheminement de Sainte-Geneviève-de-Berthier s’est complété lors de celle du 9 juillet. Le conseil local du patrimoine a tenu une séance publique de consultation le 12 juin. Un peu moins d’une dizaine de personnes y ont participé.

Le geste de Sainte-Geneviève-de-Berthier permet de reconnaître et de préserver le caractère patrimonial de la structure qui enjambe la rivière Bayonne sur la rue du Pont-Grandchamp (intersection avec la route 158). Le pont appartient au ministère des Transports.

Des règles précises fixent les conditions d’acceptation de travaux pouvant y être réalisés. Cinq types d’intervention sont possibles. L’intervention minimale est l’entretien et le maintien en bon état du pont. Il est aussi loisible d’effectuer le remplacement à l’identique d’un ou l’autre des divers éléments de structure, restaurer ou réhabiliter des traits d’origine, transformer la fonction du pont ainsi qu’en faire la mise aux normes (notamment en ce qui a trait à la sécurité).

Le premier pont couvert Grandchamp fut construit en 1883. Il fut bâti par les ancêtres de la communauté et entièrement à leurs frais. Il fut remplacé par un nouveau pont en 1918. Ce dernier bénéficia d’une restauration en 1948 et fut fermé en 1977 pour être rouvert en 1996.

Des citoyens, en mars 1987, ont décidé qu’il retrouverait son rôle de point de passage entre les rives sud et nord de la rivière Bayonne.

L’histoire de la sauvegarde du pont est un haut fait d’action citoyenne qui peut servir de modèle. La commission de la culture de Sainte-Geneviève-de-Berthier a organisé des corvées pour diminuer les coûts et démontrer aux autorités la responsabilisation, l’implication et la volonté ferme des citoyens. Ils l’ont restauré, consolidé et redressé. Ils en ont aussi réparé le toit.

Le pont couvert Grandchamp est identifié comme étant de type Town, plus précisément de type Town élaboré ou Town québécois. Ce terme fait référence à l’ajout de poteaux à la verticale à distance régulière, donnant ainsi plus de force à la structure. Ces poteaux sont en plus consolidés par des jambes de force dans leur partie attenante à la toiture.

Fait de bois, il est long de 34,4 mètres et possède une largeur de 4,5 mètres.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média