Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 février 2019

Ruth Ellen Brosseau sera candidate

Élections fédérales 2019

Brosseau Ruth Ellen

©archives - L'Action d'Autray

Ruth Ellen Brosseau espère à nouveau obtenir la confiance des électeurs de Berthier-Maskinongé en octobre prochain.

Par Pier-Olivier Gagnon

pogagnon@lechodemaskinonge.com

POLITIQUE. La députée néodémocrate Ruth Ellen Brosseau a l'intention de solliciter un troisième mandat de suite dans Berthier-Maskinongé.

À l'approche des élections fédérales qui doivent avoir lieu dans neuf mois, soit le 21 octobre prochain, Mme Brosseau a confirmé à l'Écho de Maskinongé son intérêt à représenter de nouveau les citoyens de la région à Ottawa.

Passion

«Je suis toujours animée par cette passion pour la politique et par la volonté de servir la population. Quand on pense à faire le saut en politique, on doit avoir des discussions avec sa famille et son entourage. J'ai encore cet appui de mes proches, de mon fils et je sens encore avoir celui des citoyens de Berthier-Maskinongé», raconte Ruth Ellen Brosseau.

«Je trouve qu'on a travaillé fort, moi et mon équipe sur le terrain, dans les deux bureaux de circonscription et à Ottawa, pour venir en aide aux citoyens. Je ne prends rien pour acquis. Ça ne sera pas facile encore cette année et je poursuis mon travail d'ici là. En 2011, j'ai fait partie de la vague. J'ai retroussé mes manches pour bien représenter les gens et me faire connaître. En 2015, les sondages étaient plus positifs qu'ils le sont aujourd'hui et je n'ai jamais rien pris pour acquis. J'aborde les prochaines élections de la même façon et je reste positive», signifie-t-elle.

Élue en 2011 sous la bannière du Nouveau Parti Démocratique, dirigé à ce moment par Jack Layton, Ruth Ellen Brosseau entend poursuivre le travail qu'elle a amorcé en défendant les intérêts des gens de sa circonscription.

«Pour moi, c'est important d'être présente, d'être à l'écoute et de bien maîtriser les dossiers pour pouvoir les défendre à la Chambre des communes. Je vais poursuivre mes rencontres avec les élus, les organismes et les citoyens. Je continue de m'impliquer et je prépare ma prochaine campagne électorale. Je veux en faire une bonne! Je veux bien expliquer notre offre et notre vision, surtout pour le Québec», répond Mme Brosseau.

En plus d'être députée, Ruth Ellen Brosseau cumule les fonctions de leader parlementaire et de porte-parole adjointe en agriculture et en agroalimentaire. D'ailleurs, la représentante de Berthier-Maskinongé compte faire de l'agriculture son principal cheval de bataille.

«Je compte défendre les enjeux en agriculture surtout dans un contexte où le gouvernement Libéral a signé des accords commerciaux internationaux. Nous avons cédé presque 10 % de notre marché à des étrangers. Notre marché est soumis à un système de gestion de l'offre. Quand on parle de nos producteurs laitiers, il y a des pertes énormes et beaucoup d'incertitude. C'est inacceptable», affirme la néodémocrate.

Plusieurs autres dossiers retiendront son attention.

Enfin, Mme Brosseau compte mettre de côté la partisanerie pour réunir tous les représentants des circonscriptions qui longent le fleuve Saint-Laurent afin de faire front commun pour demander au gouvernement fédéral la création d'un programme d'aide pour les municipalités aux prises avec l'érosion des berges, une problématique surtout rapportée dans la MRC d'Autray, notamment à Saint-Ignace-de-Loyola.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média