Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

19 juin 2019

Gérer la croissance sans perdre le cachet unique de Lavaltrie

Vivre à Lavaltrie

Lavaltrie

©Photo gracieuseté - L'Action d'Autray

Par une belle journée d’été, un spectacle, des artistes...et le fleuve.

Par Pierre Lussier. MUNICIPALITÉ. Lavaltrie grandit à vue d'oeil avec une population qui était de 5 967 habitants en 2001, et qui a franchi le cap des 14 000 en 2019.

En entrevue, le maire Christian Goulet a parlé notamment des projets et des atouts à mettre en valeur afin de protéger le coeur villageois d’une collectivité qui célébrera bientôt son 350e  anniversaire de naissance.

Parmi les priorités de son administration, le maire veut revaloriser la rue Notre-Dame, le coeur villageois de Lavaltrie qui profite d’un programme de subventions pour les façades et les enseignes.« On consulte tout le monde, on veut faire avancer Lavaltrie et faire du développement harmonieux », précise le maire Goulet qui veut arrêter l’éparpillement.  En d’autres mots, on veut éviter de commettre les erreurs d’un étalement urbain et commercial si fréquent dans plusieurs municipalités autour de Montréal.

Le développement d’un parc industriel au nord de l’autoroute 40 avec des industries non polluantes, note Christian Goulet, permettra peut-être un jour à plus de Lavaltrois de travailler près de chez eux, alors qu’un grand nombre de résidents font actuellement le trajet aller-retour Lavaltrie Montréal tous les jours pour gagner leur vie.  

Loisirs, culture, sports et vie sociale

La municipalité compte huit parcs avec modules de jeux, dont le parc Gérard-Lavallée réaménagé avec notamment l’ajout de trois courts de tennis, un terrain de basket-ball, des terrains de soccer et un terrain de baseball. Ce parc situé entre l’hôtel de ville rue Notre-Dame et le fleuve et comprend aussi la grande scène Desjardins pour des spectacles en plein air, la piscine extérieure du Complexe aquatique Desjardins, le quai de Lavaltrie où se pratique la pêche et la rampe de mise à l’eau des embarcations. Lavaltrie compte également dix espaces verts et un boisé au beau milieu de la ville, une réalité plutôt exceptionnelle en milieu urbain.

La bibliothèque municipale, le Café culturel de la Chasse-galerie, la Maison des contes et légendes ainsi que la Maison Rosalie-Cadron constituent quelques-unes des étapes du circuit culturel incontournable de Lavaltrie.

Loin de négliger le volet sportif malgré l’absence d’un centre sportif actuellement, le maire a fait d’un projet de centre une de ses priorités. « Un beau centre sportif avec piscine intérieure et patinoire, ça rejoint toutes les classes de la société », affirme avec enthousiasme Christian Goulet qui entend agir comme facilitateur pour la réalisation de ce projet où le secteur privé est invité à s’impliquer.

Citant l’exemple de la mise en chantier de la résidence pour retraités Éva, le maire se considère aussi comme un facilitateur, estimant qu’il trouvait épouvantable de voir des aînés quitter à regret Lavaltrie faute de pouvoir se loger au moment de « casser maison ». Le projet Éva leur permettra de rester à Lavaltrie.

Planification stratégique

L’exercice de planification stratégique 2018-2022 est le fruit d’une longue réflexion sur l’avenir de Lavaltrie et les meilleurs moyens afin de permettre l’épanouissement des résidents dans un milieu de vie attrayant et attractif. Dans cet exercice, tous les thèmes y passent notamment le développement sain et respectueux de l’environnement, l’appui aux commerces de proximité et aux commerces d’ambiance d’où la volonté d’animer le coeur villageois de Lavaltrie.

L’environnement au programme

Préoccupé par la détérioration de l’environnement et les changements climatiques, le maire veut créer un poste de responsable de l’environnement à la ville afin de mieux guider les élus et les cadres dans les décisions qui touchent la protection des espaces verts, la réduction des déchets, le recyclage et la mobilité active à vélo ou à pied. Le maire a cité l’exemple de l’aménagement de courts de tennis ramenés à trois plutôt que quatre afin de protéger un arbre qu’on croyait devoir abattre dans le parc Gérard-Lavallée.

Les Virées du fleuve

En voyant cette île verdoyante et inhabitée située juste en face du quai de Lavaltrie, on se demande quelle place le fleuve occupe dans la vie des gens d’ici ? Outre la pêche et le nautisme déjà pratiqués par certains Lavaltrois, le maire Goulet parle « de redonner l’accès au fleuve » au plus grand nombre avec des événements comme les Virées du fleuve: des mini-croisières afin de rapprocher Lavaltrie et la ville d’en face Contrecoeur. Pendant trois jours les gens des deux villes pourront fraterniser du 5 au 7 juillet. En ce qui concerne l’île Hervieux, le maire prévoit qu’il y aura des visites avec la permission du propriétaire.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média