Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Claude Leclerc positif devant l’adversité

Course ACT au Connecticut

auto Claude Leclerc

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Les grandes lignes ont été l’endroit où la voiture a été la plus capricieuse.

SPORT. Le pilote lanorois Claude Leclerc était de retour en sol américain, le samedi 15 juin, pour la cinquième étape du championnat 2019. L’action s’est déroulée à la piste de Thompson au Connecticut, un circuit très rapide avec son 5/8 de mille. Une petite randonnée de près de 1500 kilomètres pour l’aller-retour.

Comme c’est le cas pour chacune des courses ACT, les pilotes devaient tirer au sort leur position de départ pour les qualifications. Encore une fois, la position tirée a été le numéro le plus élevé du boulier.

Vive allure

La position attribuée pour le départ devenait ainsi la huitième position de départ dans la dernière course de qualification où seuls les cinq premiers accèdent directement à la finale.

N’étant pas en mesure de se trouver une place dans les cinq premiers, Leclerc a finalement dû passer par la course de consolation pour trouver sa place sur la grille de départ, à la 21e position sur les 26 acceptées pour l’épreuve finale de 75 tours.

Ce fut une course sans histoire, marquée par seulement cinq ralentissements, disputée à vive allure. Elle s’est conclue par une victoire de Jimmy Hébert, le nouveau meneur au championnat, pendant que Leclerc est parvenu à ramener la voiture en un seul morceau, à la 17e position.

«J’espère que nous pourrons finalement jouer de chance pour les prochaines courses et avoir une position un peu plus avantageuse pour nos départs en qualification. Toujours composer avec la pression et, de plus, se battre à partir de l’arrière à chaque fois, ça affecte le moral qu’on le veuille ou non», a commenté le Lanorois.

Il a évoqué que les longues pistes de 5/8 de mille, et surtout la configuration de la piste de Thompson, ne lui était pas familière, contrairement aux pilotes locaux et réguliers de cette région qui en connaissent tous les petits détails.

«Sans compter que, pour une raison qui nous échappe encore, l’endroit où la voiture était la plus capricieuse était sur les longues lignes. Un phénomène plutôt étrange mais à laquelle j’ai déjà été confronté il y a très longtemps», a-t-il dit.

C’est pourquoi, selon lui, sa 17e place doit être considérée comme raisonnable.

«L’important, c’est que nous avons réussi à prendre le départ et surtout à ramener la voiture toute entière, en plus de continuer à cumuler des points au championnat», a-t-il confié.

Leclerc se retrouve maintenant au 10e rang, à 39 points derrière un autre Québécois, régulier du circuit ACT, Mathieu Kingsbury. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média