Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Colère à Lavaltrie

Changement d’horaire à l’école secondaire

trio de Lavaltrie en colère

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Karyne Moulin est encadrée de Julianne Hervieux et Juliette Saint-Laurent.

ÉDUCATION. Les habitudes des élèves de l’école secondaire De La Rive à Lavaltrie sont en voie d’être bouleversées. Entrant en classe à 7h50 et quittant leurs pupitres à 14h30 depuis toujours, ils risquent dorénavant de faire leur arrivée à 9 heures et franchir les portes de l’école à 16h20. Cet aspect les mécontente, comme leurs parents.

La décision est prise. Rien ne semble pouvoir arrêter la volonté de la Commission scolaire Des Samares. «On s’est fait passer un sapin, vraiment», martèle Karyne Moulin, l’une des mères concernées.

Cheminement

La décision origine de l’école secondaire lavaltroise (environ 515 élèves) qui est la seule de la CS (mais il y en a d’autres au Québec) à avoir un tel horaire. Cela remonte à il y a longtemps alors que la CS Des Affluents desservait Lavaltrie. L’institution scolaire a changé de juridiction il y a de nombreuses années.

Les parents ont appris la volonté de l’école par des bruits de couloir, à la fin avril.

Mme Moulin affirme qu’il n’y a pas eu de vote sur le nouvel horaire au conseil d’établissement.

S’adressant au directeur de l’école, Pierre Heynemand Jr, une pétition contre cette décision a été lancée au début du mois de mai. Comportant quelque 170 signatures, elle a été remise à la commission scolaire le 23 mai puis au conseil d’établissement, quatre jours plus tard. Une cinquantaine de parents, d’enfants et de professeurs ont assisté au conseil des commissaires du lundi 17 juin pour signifier leur mécontentement.

Divers arguments sont évoqués pour s’élever contre le changement d’horaire.

En outre, on signale que pour plusieurs parents qui travaillent, le fait que leurs adolescents terminaient plus tôt permettait d’avoir une présence à la maison lors du retour des plus petits (il y a aussi quatre écoles primaires à Lavaltrie). On estime qu’un impact financier est à prévoir pour l’utilisation du service de garde ainsi que de longues heures à l’école pour ces plus jeunes.

On avance qu’il y a un risque de diminution du taux de participation aux activités parascolaires.

Il y a une crainte d’instabilité au sein de l’équipe-école.

On rappelle que le fait de terminer plus tôt permet aux enfants de faire devoirs et études avant l’heure du souper, ce qui est plus difficile une fois rendu en soirée, particulièrement pour les enfants médicamentés.

On précise que les élèves ayant l’opportunité de travailler de 15 à 18 heures dans un commerce devront dorénavant adapter l’horaire de 19 à 22 heures.

«L’horaire actuel est en fonction depuis nombre d’années. Le fait que la direction fasse le tout en catimini pour mettre parents et enfants devant le fait accompli nous apparait comme un manque de respect et un accro à la démocratie la plus élémentaire», mentionne-t-on dans la pétition.

«Ça augmente mon niveau d’anxiété. C’est un horaire que j’ai depuis longtemps. Il va falloir que je réapprenne d’autres habitudes. Je ne suis pas la seule touchée par de l’anxiété. On n’a aucun contrôle sur la situation», a mentionné Julianne Saint-Laurent (l’une des élèves), en entrevue.

«À partir de midi, j’ai des difficultés de concentration», a ajouté sa collègue, Julianne Hervieux.

De son côté, la CS Des Samares nous a répondu que, par respect pour les parents s’étant déplacés au conseil des commissaires du 17 juin, elle préférait leur acheminer une réponse en priorité avant de nous répondre.

Commentaires

30 juin 2019

Edith Corber

Une étude affirme que l'école devrait commencer plus tard le matin https://www.vice.com/fr_ca/article/vvzdk4/une-etude-affirme-que-lecole-devraient-commencer-plus-tard-le-matin

3 juillet 2019

Mathieu pivin

Je suis étudiant à JHS et nos cours sont de 9:05 à 3:45. J’arrive chez moi de l’autobus à 4:45, d’autres arrivent chez eux à 5:30. Personne se plaint de l’horaire. Ça marche très bien et permet le sentiment d’un journée bien rempli.

3 juillet 2019

Pelletier Marie-Chantal

Je suis famille d’acceuil d’ado depuis environs 30 ans , Avec le groupe d’ado présentent , je confirme que lors de discussions avec ses dernières aucune de mes six adolescentes ne trouvaient davantage , deux d’entre elle ont des emplois et cela risque de leurs faire perdre! Une autre fait du gardiennage de soirée et cela lui permettait de faire ses devoirs et études avant de gagné un peu d’argent et devenir responsable. Une autres a certaine difficulté scolaire et beaucoup de temps est nécessaire pour l’aider à maintenir un minimum , alors imaginez la course a leurs arrivée pour la préparation du souper, le rangement puis enfin la mise en place du début d’étude ou de devoirs!!! Nous en tant qu’adultes ,souhaitons donner a nos jeunes , une image juste de ce que la vie réelle est! Dans la plupart des cas ce lever très tôt pour nos emplois! Ils nous est imposé de suivre une décision, sans respect pour ceux qui en subissent les conséquence ,

3 juillet 2019

Mya primeau

Jai subit un transfert d'école de de la rive a pierre de lestage en fevrier et je peut vous dire que l'adaptation a été difficile,j'arrive cher moi a 17h et durant mon dernier cours j'ai de la difficulté a rester éveillé.Mais je me suis adapter a se changement et oui on dirais que nos journée son plus longue mais nos devoirs et notre etude devien plus difficile

3 juillet 2019

Marc-André Surprenant

Pour ma part, ça fait longtemps que j'espère un tel horaire! Pour des ados, se lever à 06h30, c'est pas toujours facile. Ils seront beaucoup plus concentrés en débutant les cours à 09h00 et terminer la journée à 16h00 est plus "normal". Oui, certains enfants en profitaient pour avancer leurs devoirs, mais ce n'est pas la majorité. Bravo à la commission scolaire!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média