Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

03 septembre 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Cinq projets se partagent un cachet de 2,2 M$

Fonds d’appui au rayonnement des régions

Programme FARR

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Pierre Fitzgibbon, Normand Grenier et Caroline Proulx ont annoncé que cinq projets lanaudois recevront une somme de 2,2 M$ par le biais du programme FARR.

INVESTISSEMENT. Le ministre responsable de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, était de passage à Berthierville dans le cadre du programme FARR (Fonds d’appui au rayonnement des régions), qui injectera 2,2 M$ pour cinq projets lanaudois, dont quatre se retrouvent dans les MRC de D’Autray et de Joliette.

M. Fitzgibbon en a fait l’annonce dans les locaux de La boîte à Startup, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. Cette aide vient s’ajouter aux 20 autres projets déjà financés par le programme, totalisant 11,5 M$. 

Dans son discours, il a souligné que le Ministère met à la disposition des régions des sommes importantes pour soutenir les projets régionaux et qu’il s’appuie sur la stratégie gouvernementale pour s’assurer de l’occupation et de la vitalité du territoire.  

« La stratégie permet aux élus de mieux exercer leurs compétences tout en favorisant la cohésion des acteurs du terrain qui sont responsables de l’habitation, de l’urbanisme ou du développement socioéconomique », ajoute-t-il. 

Il s’est dit d’ailleurs fier du travail effectué par la Table des préfets de Lanaudière pour leur évaluation rigoureuse des candidatures ainsi que la sélection des projets, puisqu’ils répondent à quatre priorités de la région. 

Celles-ci sont; la mise en valeur et la promotion des biens ainsi que des produits régionaux, le développement d’une offre éducationnelle complète, innovante et branchée sur le milieu, le soutien au développement d’infrastructures et équipements culturels et touristiques ainsi que la reconnaissance de pôles culturels structurants et de lieux de création et de diffusion afin de s’affirmer culturellement. 

M. Fitzgibbon a ensuite laissé la parole au président du comité régional de sélection de projets du FARR, Normand Grenier. Occupant également le poste de président de la Table des préfets de Lanaudière, le préfet suppléant de la MRC de L’Assomption a souligné qu’il était extrêmement structurant pour une région de pouvoir bénéficier d’investissements aussi importants. 

« Ces sommes serviront à mettre en œuvre des projets qui auront un impact majeur pour le développement des secteurs aussi variés tels que l’agriculture, la culture, le tourisme, l’agroalimentaire et la persévérance scolaire. Ils généreront des impacts majeurs au niveau de la vitalité, de l’attractivité et du dynamisme de la région. » 

Le mot de la fin est revenu à la députée de Berthier Caroline Proulx. La ministre du Tourisme a fait savoir qu’elle était heureuse des sélections du comité, qui marient les intérêts du gouvernement et plus particulièrement en ce qui a trait au maillage entre le tourisme et la culture. 

« Je suis touchée à titre de ministre du Tourisme de voir des projets qui répondent aux priorités de Lanaudière, au soutien ainsi qu’au développement des infrastructures tant culturelles que touristiques, car avec le tourisme on se doit de greffer la culture. » 

Le programme FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux de soutenir des projets structurants contribuant à maximiser le développement des communautés. 

Les projets sélectionnés pour les MRC de Joliette et D’Autray 

Motiv-Action, du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette (79 000 $) 

Réaliser des projets de persévérance scolaire en collaboration avec cinq écoles du territoire des MRC de Joliette et D’Autray. Cent jeunes à risque de décrochage scolaire seront accompagnés annuellement. Des intervenants pivots feront le lien entre l’élève, sa famille, l’école et la communauté afin de bien les outiller et ainsi favoriser la réussite scolaire des jeunes. 

Ma voix, mon musée, du Musée d’art de Joliette (85 200 $) 

Développer une solution numérique inédite pouvant établir et maintenir de nouveaux types de dialogues avec les citoyens âgés de 18 à 35 ans. Un groupe de recherche scientifique consultera une centaine de Lanaudois pour réfléchir au développement de nouveaux outils technologiques innovateurs à utiliser par les partenaires du projet : Centre des arts et loisirs Alain-Larue, Centre d’art Diane-Dufresne, Art partage, le Musée Louis-Cyr, le Café culturel de la Chasse-Galerie et le Musée d’art de Joliette. 

Serres Solidaires, du Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (350 000 $) 

Construire un système de serres de culture aquaponique pour offrir des aliments sains et diversifiés à l’année aux Lanaudois qui vivent dans des conditions socioéconomiques difficiles. Cette initiative englobera à la fois la production, la transformation, la distribution et la consommation alimentaire durable et innovante. 

Arboria, vitrine de la forêt et du bois, par l’Association forestière de Lanaudière (1,5 M$) 

Développer et aménager l’ensemble du site de la pépinière et du centre de semences forestières de Berthierville pour faire connaître aux visiteurs la foresterie responsable et la transformation innovante du bois. Cette expérience éducative et ludique vise à devenir un produit d’appel récréotouristique structurant pour la région. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média