Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 septembre 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Bonnardel plante les premiers arbres aux abords de la 40

Zone à risque de poudrerie, entre Repentigny et Lavaltrie

plantation

©gracieuseté - L'Action d'Autray

François Bonnardel est en compagnie de Caroline Proulx (à gauche) et Lise Lavallée.

SÉCURITÉ. L’aménagement d’un brise-vent végétal en bordure de l’autoroute 40, en direction ouest, entre Repentigny et Lavaltrie, est débuté. C’est un projet évalué à 1,83 million $ qui s’étendra jusqu’au printemps et qui permettra d’améliorer la sécurité routière sur un tronçon de 15 kilomètres.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a planté les premiers arbres, il y a quelques jours, en compagnie de la ministre du Tourisme et députée de Berthier, Caroline Proulx, et de la députée de Repentigny, Lise Lavallée.

Sécurité

En plus de la plantation d’arbres et de végétaux, la mise en place d’un affichage (onze panneaux) permanent servira à rappeler aux usagers de la route qu’ils se situent dans une zone à risque de poudrerie.

Le brise-vent végétal sera aménagé sur divers tronçons totalisant plus de 5 kilomètres, répartis entre les routes 131 (Chemin Lavaltrie) et 341 (montée de L’Épiphanie).

Il sera composé de près de 24 000 végétaux, dont un mélange de conifères, d’arbres feuillus et d’arbustes, afin d’obtenir une protection à court et à long terme.

Les travaux se poursuivront jusqu’au printemps 2020. La transplantation des arbres est amorcée et sera terminée en 2020. La mise en terre des végétaux sera effectuée l’an prochain.

Dès cet hiver, des clôtures brise-vent temporaires permettront d’améliorer la sécurité des usagers de la route jusqu’à ce que les végétaux atteignent leur pleine maturité.

«Je l’ai dit souvent, comme ministre des Transports, je ne ferai aucun compromis sur la sécurité routière. L’autoroute 40 est une artère névralgique au Québec et les usagers qui y circulent doivent pouvoir le faire sans crainte. Je suis satisfait que des mesures soient en place avant l’arrivée de l’hiver. Cela prouve encore une fois que votre gouvernement est un gouvernement d’action», a mentionné M. Bonnardel.

«En hiver, les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement sur ce tronçon de l’autoroute 40. Je suis satisfaite de voir qu’on fait le maximum pour protéger les usagers qui l’empruntent et qu’en plus de l’affichage sera installé pour leur rappeler d’être prudents», a signifié sa collègue, Caroline Proulx.

«Je suis rassurée et je pense que la population peut l’être aussi car nous avons pris les mesures nécessaires pour sécuriser ce tronçon d’autoroute où circulent bon nombre de gens», a dit Lise Lavallée.

Rappelons qu’un carambolage impliquant 77 véhicules s’est produit dans le secteur en 2006. Deux personnes sont décédées. Trente-trois autres ont été blessées.

Suite à cela, le coroner René Duval a recommandé au ministère des Transports de planter des arbres entre les kilomètres 116 et 115,5 du côté nord de l’autoroute 40 en direction ouest pour servir d’écran pare-vent. Une haie brise-vent a été installée.

Impliquant quelque 70 véhicules, sans causer de décès, un autre carambolage a eu lieu dans la même portion de route, en janvier dernier. Cela a suscité la colère du ministre Bonnardel s’expliquant mal comment rien de plus n’avait été fait pour éviter la répétition d’un tel événement. Il s’était dit prêt à planter lui-même des arbres, s’il le fallait.

plantation famille

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Une famille de la région touchée lors du carambolage de janvier 2019 est en compagnie de Caroline Proulx, François Bonnardel et Lise Lavallée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média