Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

25 septembre 2019

Lanoraie, un trésor caché à découvrir

Municipalité

Promenade Lanoraie

©Photo Pierre Lussier - L'Action d'Autray

Un moment de détente pour des passants sur la Promenade au bord de l’eau.

Par Pierre Lussier Ici, tout est résidentiel ou presque sauf  le parc industriel et quelques entreprises qui se fondent dans le décor sans oublier la dizaine de commerces qui jalonnent le Chemin Joliette et la rue Notre-Dame. Le charme de cette municipalité se résume au mot « paisible » selon le maire Gérard Jean.

C’est dans l’ADN de la municipalité et de ses résidents de privilégier la tranquillité villageoise au tumulte des grandes villes. « Ici, les citoyens sont fiers de préserver l’aspect village qui fait tout le charme de Lanoraie », précisait en entrevue, Julie Bourgeois, la vice-présidente des gens d’affaires de Lanoraie (LGAL).

Le maire Gérard Jean se réjouit de constater l’arrivée de jeunes familles qui viennent s’installer et il compte bien sur la politique familiale de la municipalité pour offrir davantage d’activités dans les parcs ainsi que sur un agrandissement souhaitable de l’école primaire par la Commission scolaire. Il est même question de doter Lanoraie, d’un terrain de soccer sur un nouvel emplacement selon le maire et pourquoi pas d’un centre sportif conjoint construit par un organisme à but non lucratif à Lavaltrie.

Selon Gérard Jean, « la population de Lanoraie a franchi le cap des 5 000, en dépassant les 5070 habitants en 2019 ». Lanoraie compte également une population plus âgée composée de retraités natifs de la région ou qui ont choisi de vivre à Lanoraie comme le maire Jean.

Agriculture et environnement

« Nous avons été la première municipalité à passer une résolution contre le projet d’oléoduc d’Énergie Est », a insisté le maire conscient de la fragilité des sites naturels en particulier de la Réserve écologique des Tourbières de Lanoraie qui compte 414 hectares de sols humides et spongieux, dont la visite constitue une attraction touristique majeure.

Le secteur rural occupe 50 % de la superficie de la municipalité, dont l’histoire nous rappelle la présence ancienne d’un grand nombre de producteurs de tabac. Il semble n’en rester qu’un ou deux dans toute la région de Lanaudière, mais ici à Lanoraie, les résidents n’ont pas perdu au change puisque quatre vignobles rivalisent pour nous offrir leurs meilleurs crus, et deux producteurs de petits fruits nous invitent à l’autocueillette.

À l’écoute des Lanorois

À Lanoraie, le bord du fleuve est magnifique avec sa promenade de plus d’un kilomètre et son parc Jean-Bourdon offrant des espaces de jeux, une piscine extérieure, une bibliothèque et des locaux communautaires ainsi qu’un vaste terrain pour le marché public « Les péchés mignons ».

Parmi les travaux dont le maire est très fier, la réfection de la rue Notre-Dame figure au premier plan. Des projets sont également à l’étude avec Québec, notamment l’aménagement d’une bande sécuritaire de sept kilomètres le long de la 138 entre Lanoraie et Sainte-Geneviève pour les cyclistes. On discute aussi du prolongement du réseau d’aqueduc du côté ouest de Lanoraie. En terminant notez que la municipalité de Lanoraie compte 25 employés à temps plein et une dizaine d’employés saisonniers pendant l’été.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média