Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportage

Retour

20 novembre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Comment vaincre nos complexes?

Publireportage

Club Victoire

©Gracieuseté.

Qui n’a pas ressenti une fois dans sa vie le sentiment d’être imparfait ? Le complexe va au-delà de cette impression, il est accentué au point de nous tétaniser et de devenir un vrai handicap. Comment surmonter ses complexes pour laisser enfin libre cours à toutes les merveilles qui se cachent en vous ?

Le complexe : un sentiment d’infériorité

Le complexe se manifeste par un sentiment d’infériorité qui conduit à un comportement introverti, inhibé. On focalise sur un défaut au point qu’il déforme l’image que l’on a de soi d’une manière plus ou moins importante.

Le complexe prend plusieurs formes :

  • Le complexe physique touche davantage les femmes, plus victimes que les hommes du culte de l’apparence et de la pression sociale. Les complexes physiques se focalisent ainsi sur le diktat du poids, des seins, du ventre, des fesses.
  • Le complexe intellectuel : la personne souffre de manquer de culture ou d’esprit.
  • Le complexe social : la personne souffre de ses origines, de sa profession ou du manque d’argent.

Quelques solutions pour surmonter ses complexes

1. Communiquer !

Cela peut paraître paradoxal, mais parler de ses complexes est salutaire. En effet, lorsque le sentiment de honte est tel que l’on camoufle ses rondeurs dans des vêtements trop amples, qu’on ne fait plus que sourire lors d’un repas entre amis ou entre collègues, quand on passe son temps à fantasmer sur les réactions des autres, on alimente en fait son sentiment d’infériorité. Or en parler permet justement de ne plus l’alimenter.

Une thérapie avec un psychothérapeute est indiquée dans la mesure où son écoute sera dénuée de jugement. Un ami ou un membre de votre famille aura plus tendance à minimiser notre sentiment, à se moquer de l’importance que nous lui donnons. Après avoir ainsi libéré ses vieilles émotions, qui remontent le plus souvent à l’enfance, on pourra alors élargir le cercle de la parole à ses proches.

2. Passer à l’action

Quel que soit le complexe dont on souffre, il faut arrêter de le nourrir. Si l’on chante faux, il faut suivre des cours de chant ! Si l’on se trouve bête, passer des tests de QI pourrait s’avérer rassurant ! Si l’on est trop timide : des cours de théâtre aideront. Et si vos seins vous empêchent de vous épanouir, prenez rendez-vous pour mieux comprendre l'augmentation mammaire. Ce ne sont que des exemples parmi d’autres, mais qui prouvent que chaque complexe a sa solution.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média