Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 janvier 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Plus cher à Saint-Norbert

Budget de 1 193 143$

Lafontaine Michel

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Michel Lafontaine.

La facture est plus élevée cette année à Saint-Norbert. Le taux de la taxe foncière générale augmente de 3 cents, se fixant à 0,66$, pour un budget de 1 193 143$.

C’est environ 30 000$ de plus que l’an dernier. Il a été adopté lors de la séance extraordinaire du 12 décembre.

Survol

Outre la hausse de la taxe foncière, on note une augmentation de certains tarifs. C’est le cas de celui pour le fonctionnement et l’entretien du réseau d’égout qui est maintenant de 241,94$. Il était de 240,56$.

Celui pour la vidange des boues de fosses septiques est maintenant de 156,43$, comparativement à 136,50$, tandis que celui pour le mesurage est de 37,62$. Il était de 20$. Les deux augmentations se rattachent au fait qu’un an après que la municipalité ait repris la compétence en matière de boues de fosses septiques, plusieurs coûts ont été associés pour, notamment, le transfert des connaissances et l’achat de l’appareil à mesurer.

Sous un autre angle, Saint-Norbert ayant adhéré à la gestion des matières organiques de la MRC de D’Autray, le bac brun et le bac de cuisine seront distribués cette année. La date reste à déterminer. Le coût du bac brun sera de 30,78$ tandis qu’il sera de 2,52$ pour le bac de cuisine. Ces montants seront payables une fois seulement.

La tarification pour la gestion des matières résiduelles est maintenant de 179,08$. Elle était de 186$.

Avec sa taxation et les tarifs, Saint-Norbert prévoit récolter 1 020 669$. Cela représente 85,5% de ses recettes.

Les transferts (87 085$), l’imposition de droits (40 500$) et les services rendus (21 761$) vont être les autres principales entrées d’argent.

Du côté des dépenses, les plus importantes vont être celles de l’administration générale (344 180$), du transport (245 598$) et de la sécurité publique (227 801$).

On retrouve ensuite l’hygiène du milieu (190 788$) et les loisirs et la culture (133 605$). Cette dernière dépense inclut l’église.

L’aménagement, l’urbanisme et le développement économique (35 356$), le poste «autres» (10 218$) et la santé et le bien-être (5595$) sont les autres déboursés prévus.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média