Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 janvier 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Fred Fortin en spectacle à Lavaltrie

Événement du 24 janvier

Fortin Fred

©gracieuseté Manon Landry - L'Action d'Autray

Fred Fortin.

Venant de lancer son dernier album tout en ayant déjà une longue lignée de chansons appréciées, Fred Fortin fait un arrêt à l’église de Lavaltrie, le vendredi 24 janvier. Il y présentera un éventail de toutes ses chansons.

L’événement est un de ceux présentés par le café culturel de La Chasse Galerie qui a relocalisé ses spectacles à l’église suite à l’incendie ayant endommagé ses locaux, en septembre dernier. Ce déménagement doit s’effectuer jusqu’en juin prochain grâce à une entente avec la Fabrique Saint-Frère André.

Multi-instrumentiste

Fred Fortin est un multi-instrumentiste ferré. Il fait le tour du Québec avec sa formule «one man band». Il joue de la batterie, de la guitare et de l’harmonica, en plus de chanter. À Lavaltrie, il sera accompagné d’Olivier Langevin, également à la guitare.

Fred Fortin est désigné comme l’un des plus grands auteurs-compositeurs des dernières années, au Québec.

Figure emblématique d’une certaine chanson québécoise pure et brute, il a été révélé en 1996 avec «Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron». Après les désormais légendaires «Le plancher des vaches» (2000) et «Planter le décor» (2004), son quatrième album, «Plastrer la lune» (2009) est retenu sur la longue liste du prestigieux prix Polaris et remporte deux GAMIQ (album-chanson, auteur-compositeur de l’année).

Depuis 2014, il a signé la musique originale et l’habillage sonore de l’émission humoristique «Les beaux malaises».

En mars 2016, il a mis sur le marché son cinquième album, «Ultramarr», après sept longues années d’absence de son incarnation solo. Cet opus a récolté les Félix «Auteur ou compositeur de l’année», «Album de l’année», «Choix de la critique» et «Prise de son et mixage de l’année», en plus d’être en nomination dans la catégorie «Album de l’année rock» au gala de l’Adisq, la même année.

En août dernier, il a dévoilé par surprise son sixième album en carrière, «Microdose». C’est un disque qui s’écoute comme une fenêtre entrebâillée sur un portrait de famille, déballé presque d’un coup par l’homme-orchestre qui refuse d’arrêter ses niaiseries et qui fuit à toutes jambes devant la proposition du mythe vivant, même à l’approche de la satanée cinquantaine.

Ce sont des parties de tous ces éléments qu’il offrira dans son spectacle du 24 janvier. Ça promet! (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média